hargos service client - HARGOS

Comment offrir un service client de qualité exceptionnelle ?

On entend souvent des sociétés de services ou des intégrateurs se vanter de fournir un service client exceptionnel. Mais qu'implique réellement la mise en place d'un tel service ?

C'est quoi un service client de qualité ?

Un service client de qualité est une relation humaine qui va au delà de la relation commerciale

Définition d'un service client de qualité

Un service client de qualité va bien plus loin qu’une simple réponse à une demande. C’est une approche proactive et personnalisée.
Vous avez été choisi pour installer, paramétrer et déployer une solution SAP. Le client adore votre solution, votre méthodologie et l’équipe que vous avez mis en place pour assurer les prestations de services.
Les fonctions installées au cours du projet correspondent parfaitement aux besoins exprimés par le client et permettent à celui-ci :

  • de fiabiliser ses stocks,
  • d’anticiper ses achats,
  • d’optimiser sa gestion de production
  • de stabiliser sa gestion commerciale.

Enfin, pour couronner le tout, votre projet a été mené de main de maître et a été livré en temps et en heure tout en respectant le budget initialement prévu. Alors ? Est-ce qu’on peut affirmer avoir délivré un service exceptionnel ? Beaucoup répondront affirmativement à cette question et pourtant on n’est pas dans un cadre de service client exceptionnel.
La recherche d’un service client exceptionnel doit donc vous amener à vous dépasser pour aller au-delà de ce pour quoi vous avez été mandatés. Cette qualité se manifeste par :

  • une écoute active, 
  • une résolution efficace des problèmes, 
  • une capacité à créer une expérience positive et mémorable pour chaque client.

Elle englobe également la rapidité, la fiabilité, et la pertinence des échanges entre vous et vos clients.
Un client travaille avec vous, pas seulement parce que vous faîtes un excellent travail au bon prix mais parce que ce client a confiance en vous et parce que la valeur que vous lui apportez va bien au-delà de la simple mise en place d’une solution informatique.

Les outils numérique donnent les possibilités d'avoir un service client de qualité

Importance du service client dans l'ère numérique

Aujourd'hui, le service client est un point essentiel de fidélisation et de différenciation. « Juste faire son travail ! » n’est en rien négatif, bien au contraire, c’est même pour ça que votre client vous a fait confiance. Mais dans la plupart des cas, « Juste faire son travail » n’est pas suffisant.

Mener à son terme en temps, en budget et dans le respect du périmètre un projet pour lequel vous avez été mandaté n’a rien de honteux, mais ce n’est pas exceptionnel et surtout ça ne vous fait pas sortir du lot. Il ne faut pas oublier qu’il y aura toujours un autre partenaire ou un autre intégrateur qui saura faire le travail aussi bien que vous, et même qu’il y aura certainement un prestataire qui sera prêt à le faire pour moins cher que vous !
Les clients attendent des entreprises qu'elles soient disponibles, réactives et compétentes sur tous les canaux de communication. Un service client exceptionnel :

  • devient un puissant levier de croissance, capable de transformer un client en une référence enthousiaste et fidèle sur le long terme
  • contribue à votre image
  • impacte la perception de la qualité de votre entreprise et de sa valeur sur le marché.

Les fondamentaux du service client exceptionnel

Anticiper les besoins clients et créer une relation humaine pour un service client de qualité

Comprendre les attentes des clients

La première étape pour offrir un service client exceptionnel est de comprendre en profondeur les attentes de vos clients. Cela implique de connaître non seulement leurs besoins immédiats mais aussi leurs désirs non exprimés.
Je vous propose de vous adonner à un petit exercice simple et rapide.

  1. Sur une feuille blanche (ou un tableau Excel) inscrivez le nom de vos cinq clients que vous estimez les plus importants (la notion d’importance reste à la discrétion de chacun). Quand on parle du nom de clients, il ne s’agit pas d’écrire le nom des sociétés clientes mais bien des personnes qui vous passent commande et avec qui vous entretenez une relation commerciale récurrente ; M. Durant, Mme Dupont, M. Martin et Mme Smith. 
  2. Ensuite, pour chacun de ces clients, inscrivez noir sur blanc toutes les informations que vous connaissez sur ces clients, et qui n'a rien à voir avec leur entreprise ou le projet que vous avez fait avec eux.

    1. Quels sont leurs passe-temps favoris ? 
    2. Ont-ils une ou plusieurs passions et quelles sont-elles ? 
    3. Combien d'enfants ont-ils ? 
    4. Quel âge ont ces enfants, et quels sont leurs prénoms ? 
    5. Où est-ce qu'ils aiment partir en vacances ? 
    6. Est-ce qu’ils pratiquent un sport ? 
    7. Est-ce qu’ils ont un hobby ou une passion qui les anime en dehors des heures de travail ? 
    8. Est-ce qu’ils adhèrent à un club ou une association ? Etc…

Alors, quelle est la longueur de cette liste ?

Si vous êtes comme la plupart des commerciaux cette liste n’est probablement pas très longue voire totalement vierge. En bon professionnel, nous travaillons pour apprendre tout ce que nous pouvons sur le business d'un client, mais nous ne nous intéressons pas du tout au côté personnel de notre interlocuteur.

Si nous ne nous engageons pas avec nos clients d'une manière réelle et personnelle, alors nous sommes juste un fournisseur parmi d’autre. Et les fournisseurs sont facilement remplaçables par un concurrent meilleur marché. Toutefois, il ne faut pas oublier que les clients sont beaucoup moins enclins à envisager de remplacer des personnes avec qui ils ont des vraies relations.

Un ensemble de fondamentaux pour un service client exceptionnel : accessibilité, réactivité, personnalisation, compétence, empathie

Les piliers d'un service client réussi

Un service client de qualité repose sur des piliers fondamentaux qui, ensemble, créent une expérience fluide et satisfaisante pour votre client :

  • Accessibilité : Les clients doivent pouvoir vous contacter facilement, quel que soit le canal de communication qu'ils préfèrent (téléphone, e-mail, réseaux sociaux, chat en direct, etc.). Une accessibilité omnicanal garantit que les clients se sentent écoutés et pris en charge, quel que soit leur point de contact.
  • Réactivité : La rapidité de réponse est un critère de satisfaction client crucial. Les clients attendent des réponses rapides à leurs questions et problèmes. Une gestion efficace des demandes, avec des délais de réponse clairs, renforce la confiance des clients dans votre capacité à gérer leurs préoccupations.
  • Personnalisation : Traiter chaque client comme un individu unique, crée une connexion émotionnelle et renforce la fidélité à votre entreprise. Vous vous souvenez du petit exercice plus haut ? Posez leur des questions sur eux-mêmes et sur leur vie, et pas seulement sur leur projet et leur entreprise.
  • Compétence : La capacité à résoudre efficacement les problèmes dès le premier contact est essentielle. Cela nécessite une formation continue de votre équipe de service client pour s'assurer qu'elle possède les connaissances et les compétences nécessaires pour répondre aux questions des clients et résoudre leurs problèmes.
  • Écoute et empathie : Montrer de l'empathie et écouter activement les préoccupations des clients permet de créer une expérience positive, même dans les situations difficiles. L'écoute active implique de comprendre le contexte du problème du client et de répondre de manière à démontrer que leurs sentiments et leurs expériences sont valides et importants.

Créer du lien et de vraies relations avec ses clients n’équivaut pas à dire que ceux-ci deviennent vos meilleurs amis avec qui vous partirez en vacances l’été prochain et qui s’épanchent sur votre épaule en évoquant leurs problèmes familiaux. Non ! Créer du lien avec son client consiste juste à connaître la partie visible (et non intime) de la vie de celui-ci pour mettre un peu d’humanité au cœur de vos échanges.

3 compétences importantes pour fournir un bon service client

Discussion autour d'un projet Hargos

Personnalisation de l'expérience client

Il est plutôt facile de demander à quelqu'un quels sont ses objectifs professionnels dans un cadre business. Mais il est autrement plus difficile de lui demander de parler de sa vie en dehors du bureau. Par bienséance, timidité ou souvent manque d’assurance, nous évitons souvent d'entrer dans la sphère privée par peur d'offenser la personne ou de dire ce qu'il ne faut pas dire ; mais en étant trop prudents, nous ratons l'occasion de créer une véritable relation.

De plus, cet évitement nous laisse alors dans le ventre mou de la relation : nous sommes un fournisseur comme les autres. Une relation commerciale entre deux sociétés est avant tout une relation personnelle entre deux personnes. Et comme le martèle si souvent Olivier Guerin dans ses posts sur la vente : lors d’un entretien client il faut mener une discussion. Or quoi de mieux que d’évoquer des sujets hors périmètre professionnel lors de cette discussion.

Service client de qualité : Utilisation des feedbacks clients pour s'améliorer

Utilisation des feedbacks clients pour s'améliorer

Attention toutefois à ne pas perdre de vue qu’on reste dans un cadre professionnel et tout le talent reste dans les limites qu’on sait s’imposer dans ce type d’exercice. Créer une relation un peu plus personnelle ne consiste pas à manipuler son interlocuteur par calcul ou pour son intérêt exclusif, mais sous-entend de la sincérité. Un bon commercial, un bon vendeur à comme première qualité « d’aimer les gens ».

Les retours clients sont une mine d'or pour toute entreprise soucieuse d'améliorer son service client. Encouragez régulièrement vos clients à partager leurs expériences, que ce soit par des enquêtes, des forums, des commentaires sur les réseaux sociaux, ou des entretiens directs. La clé est de mettre en place un processus d'amélioration continue, où les feedbacks clients sont régulièrement évalués et utilisés pour apporter des ajustements stratégiques.

Une équipe formée au service client de qualité

Formation continue de l'équipe de service client

La compétence et la préparation de l'équipe service client jouent un rôle déterminant dans la qualité de l'expérience client. La formation continue est donc indispensable pour s'assurer que chaque membre de l'équipe possède les connaissances, les compétences et les outils nécessaires pour répondre efficacement aux besoins clients. Nous voyons chaque retour, qu'il soit positif ou négatif, comme une opportunité d'affiner et de nous améliorer.

Technologies et outils au service de la relation client

L’utilisation de technologies avancées et d'outils spécifiques comme SAP est incontournable pour offrir un service client de qualité exceptionnelle. Ces solutions permettent de rationaliser les processus, d'améliorer l'efficacité et de personnaliser l'expérience client à grande échelle.

La technologie au service d'une relation client exceptionnelle : téléphone, email, courrier, CRM, chatbot...

Systèmes de gestion de la relation client (CRM)

Les systèmes CRM jouent un rôle central dans la gestion des interactions avec vos clients et le stockage des informations les concernant. Ces plateformes permettent de centraliser les informations et offrent une vue à 360 degrés de chaque client. Grâce à cette connaissance approfondie, vous construisez des relations enrichissantes et durables.

Automatisation et chatbots pour un service 24/7

L'automatisation, via les chatbots et autres outils d'intelligence artificielle, permet de fournir un support client continu, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ces technologies gèrent les réponses instantanées aux questions fréquemment posées. Elles vous libèrent du temps afin de vous concentrer sur les problèmes plus complexes.

Analyse des données pour anticiper les besoins clients

L'analyse des données recueillies à travers différents canaux de service client permet aux entreprises d'identifier les tendances, de prédire les comportements des consommateurs et d'anticiper leurs besoins. Elle aide également à identifier les points de friction dans le parcours client et à développer des solutions proactives pour les résoudre.

Sécurité et confidentialité des données : un engagement essentiel

Garantir la confidentialité et la sécurité des informations clients est crucial pour maintenir la confiance. Vous devez adopter des pratiques de sécurité rigoureuses et vous conformer aux réglementations en vigueur pour protéger les données sensibles. En montrant à vos clients que leur vie privée est prise au sérieux, vous renforcez votre relation de confiance.

Une relation client exceptionnelle est humaine avant tout

L’histoire d'une relation client exceptionnelle

Chaque fois que je suis nerveux à l'idée d'être trop personnel avec un client, je me souviens de cette histoire. Il y a quelques années, j'ai eu le privilège de travailler sur le site industriel d’une entreprise française dans l’industrie pharmaceutique. Le fondateur de cette entreprise était une personne extrêmement réservée et très peu sensible aux systèmes d’information, voire totalement désintéressée.

Ma mission de vendeur de solution ERP ne démarrait pas sous les meilleurs auspices. Cependant, au cours de mes échanges avec son équipe, j’ai appris sa passion pour la course automobile et notamment qu’il finançait une écurie pour laquelle son fils unique était le pilote principal et avait été victime d’un accident.
Lors d'une de mes rencontres avec ce client, je me suis assis avec le président et j’ai commencé la conversation en lui demandant simplement : "Alors ? Comment va votre fils aujourd'hui ?"

Il a souri et a répondu que son fils allait bien suite à l’accident. Il a découvert que nous partagions un intérêt commun. Nous avons eu notre réunion et avons discuté de son business et du projet ERP. Alors que nous terminions, le président m'a remercié de lui avoir demandé des nouvelles de son fils. Il m'a expliqué que les gens évitent de poser des questions sur son fils, craignant que les nouvelles soient mauvaises ou qu’il soit lui-même contrarié par la question.

Tout président qu’il soit, il n’en est pas moins humain et il aime toujours parler de son fils. Mon client était très heureux que je lui pose des questions à son sujet. En demandant comment allait son fils, je lui ai montré que je ne me souciais pas seulement de son projet et du montant de sa commande.

Aujourd'hui, nous commençons chaque conversation en demandant comment vont nos enfants respectifs. Nous avons bien plus qu'une excellente relation client-fournisseur. Et grâce à ce lien particulier qu’on a su créer dans notre relation, je peux affirmer que les nombreuses difficultés (souvent rencontrées sur un projet ERP) ont été solutionnées bien plus facilement que si nous n’avions eu qu’une relation de simple client fournisseur.

N'ayez pas peur de poser de vraies questions à vos clients. S'ils ne veulent pas vous répondre, ils ne le feront pas. Mais pour ceux qui le font (et vous constaterez que la plupart de vos clients, sinon tous, seront heureux d'avoir une vraie conversation qui n'a rien à voir avec les affaires), vous serez sur la bonne voie pour construire de vraies relations.

Aller au-delà des attentes : la clé d'un excellent service client

Faire plus que ce qui est attendu peut transformer une expérience client ordinaire en une expérience inoubliable. Voici comment votre entreprise peut systématiquement dépasser les attentes des clients et établir un standard d'excellence dans le service client.

Participer aux évènements de vos clients pour construire une relation durable et de confiance

Participer à d’autres projets

Une autre façon d'établir une relation avec un client qui va au-delà du projet est de participer à ses événements. Si le client dirige une organisation à but non lucratif, il peut organiser des collectes de fonds ou des événements similaires qui vous donnent l'occasion de soutenir sa cause et d'entretenir la relation. Allez à ces événements et participez-y. En prime, vous aiderez aussi une bonne cause.

Vos clients n'organisent pas tous des collectes de fonds, mais ils peuvent vous inviter à des fêtes de fin d'année ou à d'autres rassemblements. Profitez de ces occasions pour interagir avec vos clients en dehors du cadre professionnel normal. Cela contribuera grandement à renforcer les relations réelles que vous essayez de créer et à montrer que vous êtes plus qu'un simple fournisseur.

De même, pensez à inviter vos clients à certains de vos événements pour montrer que vous les considérez comme plus qu'une simple source d'affaires. Lorsqu'ils arrivent, accueillez-les chaleureusement et profitez de leur compagnie, en laissant les discussions commerciales pour un autre jour.

Aider vos clients même si vous ne vendez rien

Aidez vos clients avec des services ou des produits que vous ne fournissez pas

Les clients vous engagent pour mettre en place et déployer leur solution SAP, mais au cours du projet, vous découvrez souvent qu'ils ont besoin d'autres produits ou d’autres services que vous ne fournissez pas. En écoutant leurs besoins, vous apprendrez qu'ils ont peut-être des problèmes avec leur société de gestion de la paie, avec leur société d’experts comptables ou un problème sur un autre aspect de leur activité qui est en dehors de votre spectre de compétences.

Considérez votre propre entreprise et les fournisseurs que vous utilisez. Il y a peut-être un service ou une entreprise avec laquelle vous avez eu du succès et que vous pourriez recommander. Regardez également du côté de vos autres clients pour voir s'ils offrent des services qui leur conviennent.

Le cas échéant, organisez un déjeuner de travail entre vous, le client qui a un besoin et le client qui pourrait être en mesure de répondre à ce besoin. Non seulement vous inviterez deux clients à déjeuner, mais vous les aiderez tous deux en établissant un lien précieux entre les deux entreprises.

Lorsqu'un client peut dire : "J'ai engagé cette société pour mettre en place mon ERP et elle a fini par nous aider à réorganiser l'ensemble de notre système de paie", vous vous positionnez comme étant bien plus que sa simple "équipe SAP" - vous montrez que vous êtes une ressource commerciale précieuse et un conseiller de confiance.

Appelez vos clients, prenez de leurs nouvelles sans attendre de retour commercial.

Décrochez le téléphone

Une bonne communication est la clé de toute relation. Pourtant, à en juger par le nombre de clients avec lesquels je m'entretiens et qui sont mécontents de leur intégrateur actuel - non pas parce qu'ils font un mauvais travail, mais parce qu'ils ne sont pas réceptifs - la qualité de la communication n'est pas toujours acquise.

Il est important d'informer régulièrement vos clients par courrier électronique, mais il faut aussi prendre le téléphone de temps en temps, pour que vous deveniez plus que la personne distante derrière ces mises à jour électroniques. En entendant votre voix, les clients se sentiront plus proches de vous et du projet.

Cela leur montre également que vous les appréciez suffisamment pour prendre le temps de les appeler personnellement et vous donne l'occasion de parler d'autre chose que des affaires. Le « coup de fil à un ami » doit être inscrit dans vos agendas et dans vos « to do list ». Personnellement, je mets un point d’honneur à appeler mes clients et mes contacts au moins une fois par trimestre. Vos appels ne doivent pas être forcément motivés par un but commercial.

La richesse d’un bon commercial, a fortiori quand celui-ci est expérimenté, réside dans son réseau et son tissu relationnel. Or, un réseau s’entretient et se bichonne. C’est pourquoi il est important de savoir prendre son téléphone pour entretenir ses relations et garder le lien avec vos contacts. Même si vous n’avez rien à vendre dans l’immédiat…

Service client exceptionnel - Décrochez le téléphone et appeler le client

Faire face aux mauvais moments

Avez-vous déjà dû annoncer une mauvaise nouvelle à un client, mais au lieu de prendre le téléphone pour en discuter, vous avez attendu et envoyé un courriel à 17 h 15 un vendredi ? En agissant ainsi, vous avez peut-être gagné quelques jours de plus avant de devoir faire face aux questions inquiètes du client, mais vous détériorez également la relation en vous cachant derrière un e-mail.

Cela signifie également que le client lira la mauvaise nouvelle à la première heure le lundi matin ; ce n'est certainement pas un bon début de semaine et ce n'est certainement pas la façon de traiter une relation importante. De plus, la réception de cet email envoie un signe négatif sur votre image et risque d’écorner votre indice de confiance que vous avez mis tant de temps à construire.

Je vais vous partager un petit secret : les clients n'attendent pas de vous que vous soyez parfait. En revanche, ils attendent de vous que vous soyez honnête. Lorsque quelque chose ne va pas, informez-les rapidement afin qu'ils ne soient pas pris de court par la suite. Et n'annoncez jamais de mauvaises nouvelles par courrier électronique.
Prendre le téléphone pour discuter de la nouvelle vous permet de rassurer le client et de répondre à ses éventuelles questions. Un courriel envoyé après les heures de travail ne le fera certainement pas.

Si l'affaire est traitée correctement, le client ne se souviendra pas que quelque chose a mal tourné. Il se souviendra que vous avez été honnête et que vous l'avez tenu informé de l'état d'avancement du projet, même s'il ne s'est pas déroulé comme prévu.

Dites merci à vos clients

Soyez reconnaissant et montrez votre satisfaction

À quand remonte la dernière fois où vous avez remercié un client d'avoir travaillé avec vous ? Comment l'avez-vous fait ? Avez-vous envoyé un panier de biscuits ou de chocolat avec un message de remerciement générique, ou avez-vous fait quelque chose de plus personnel ?

Trop souvent, nous ne remercions pas nos clients pour leur confiance et pour le travail qu’ils nous ont confié. Nous sommes tellement pressés de terminer un projet et de passer au suivant que nous oublions de leur témoigner notre reconnaissance.

Bien qu'un panier de friandises et un message générique soient mieux que rien, le fait d’accompagner ceux-ci avec une note de remerciement personnelle et manuscrite est très valorisant pour le client.

Les lettres manuscrites ont pratiquement disparu de nos jours. Avec l'essor des communications électroniques telles que le courrier électronique, les réseaux sociaux et les SMS, rares sont les personnes qui prennent le temps et font l'effort d'écrire une lettre.

Le geste d'une lettre personnelle ravira et surprendra votre client, non seulement parce que vous l'avez remercié, mais aussi parce que la façon dont vous l'avez fait était personnelle, mémorable et constituait la conclusion parfaite d'un projet réussi.

Il est vrai que le courrier manuscrit est encore (un peu) en vogue pour les vœux de bonne année. Même si on constate tous que nous recevons de moins en moins de cartes postales Unicef pour le nouvel an. Dans tous les cas, envoyer une lettre de remerciement manuscrite juste pour remercier sera un important facteur différenciant.

L’excellence du service client dans l’ADN d’Hargos

Equipe projet changement ERP Hargos

J'espère que cet article vous aura amené à réfléchir. Comment assurez-vous un service client exceptionnel ? Quels conseils pouvez-vous partager pour que d'autres puissent ravir leurs propres clients et leur offrir de la valeur au-delà des simples produits ?

Chez Hargos, nos clients sont au cœur de nos préoccupations. Nous n’avons pas la prétention d’être parfait et réussir tout ce que nous entreprenons. En revanche, nous pouvons nous vanter de travailler avec tout notre cœur et avec sincérité pour satisfaire au mieux nos clients.

Nous n’oublions pas que sans la confiance de nos clients, Hargos n’existerait pas. Et la confiance ne se décrète pas, elle se gagne jour après jour. La confiance se gagne en étant à l’écoute des demandes de nos clients, de leurs insatisfactions, de leurs frustrations, pour toujours leur proposer une nouvelle solution, une meilleure façon de travailler ensemble et inscrire notre collaboration dans une dynamique de succès pour chacun.

Récapitulatif des clés pour un service client de qualité

En conclusion, l’idée de cet article ne consiste pas à vous inviter à faire de vos clients vos meilleurs amis avec qui vous partirez en vacances, ni de décréter qu’il faut faire fi de sa rentabilité pour entretenir de bonnes relations avec vos donneurs d’ordre.

Nous avons juste voulu prouver à travers cet article que la qualité perçue d’un service client ne se situe pas forcément au niveau qu’on croit, mais implique d’être impliqué. En clair, dans une relation commerciale de qualité, n’occultez jamais le côté relation humaine et personnelle, la rentabilité en découlera automatiquement.


Sécurité des données dans la solution SAP S/4HANA Cloud Public

SAP S/4HANA Cloud Public : guide complet pour une sécurité des données inébranlable

SAP S/4 HANA Cloud Public, la suite de gestion d'entreprise de renommée mondiale, offre des fonctionnalités avancées et une flexibilité accrue grâce à son déploiement dans le cloud. Cependant, avec cette transition vers le cloud, la sécurité des données devient une préoccupation majeure pour les entreprises qui adoptent cette solution. Cet article explore en profondeur les mécanismes de sécurité intégrés dans SAP S/4 HANA Cloud Public pour assurer la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des données.

Les pirates informatiques volent toutes sortes de données pour toutes sortes de raisons. Mais la plupart du temps, les cybercriminels visant les entreprises s'en prennent aux données, notamment les données ERP, pour une monétisation rapide, que ce soit en extorquant l'entreprise victime ou bien en nuisant aux clients ou individus apparaissant dans les données volées. Cela peut se traduire par des tentatives d'accès direct à des fonds via la violation de cartes de crédit ou des transferts d'argent. Mais comme les bases de données financières et ERP ont tendance à être parmi les mieux sécurisées, les pirates informatiques commettent généralement leurs méfaits en accédant à d'autres types de données, plus accessibles.

Il en résulte un niveau de risque accru pour les entreprises, avec non seulement un risque au niveau de leurs profits, de leur réputation et de leurs clients, mais aussi un risque de recours collectifs intentés par les personnes apparaissant dans les données volées. Dans les cas où ces données incluent des informations personnelles, juridiques ou médicales sensibles, le préjudice du litige peut être irréparable.

Hargos sécurité données SAP 2FA certificat

Principes de sécurité des données dans SAP S/4 HANA Cloud Public

Authentification et autorisation

La première ligne de défense dans la sécurité des données est l'authentification robuste. La solution SAP S/4 HANA Cloud Public offre plusieurs méthodes d'authentification, y compris les identifiants utilisateur, les certificats, et l'authentification à deux facteurs (comme quand votre banque envoie un code sur votre téléphone pour confirmer que c'est bien vous).

De plus, les autorisations sont minutieusement définies pour chaque utilisateur, garantissant un accès restreint aux données sensibles. Cela signifie que les utilisateurs ont accès uniquement informations dont ils ont vraiment besoin pour leur travail. Cependant, cette première approche sécurité sous-entend qu’un travail de fond doit être mené au moment de la mise en place du projet. En effet, une réflexion devra être menée par l’équipe de projet pour clairement découper les rôles et autorisations au sein de l’organisation.

À partir de ce découpage, les attributions d’autorisations seront alors simplifiées. Cette composante du projet est souvent sous-estimée lors de la mise en place de la solution SAP et peut alors amener des difficultés lors du démarrage de la solution. C’est ainsi qu’on trouve des utilisateurs qui ont trop de droits et peuvent mettre en danger l’intégrité des données dans la base.

Dans le contexte économique actuel, les responsables des RH, du service IT et autres sont poussés à faire en sorte que les nouveaux utilisateurs soient opérationnels le plus vite possible, ce qui peut conduire à un manque de rigueur lors de l'attribution des autorisations ERP, ou même de leur désactivation au moment des départs de l'entreprise. Les anciens systèmes ERP sont souvent plus exposés à ces risques en raison de fonctionnalités d'authentification obsolètes et de l'absence de workflows automatisés prenant en charge les autorisations.

Les systèmes ERP modernes sont conçus pour une gestion optimale des risques, notamment avec des fonctionnalités de provisioning et d'authentification inhérentes et un workflow particulièrement sophistiqués mais restant simples d'utilisation. En outre, les entreprises peuvent assurer une sécurité accrue de bout en bout à l'aide d'outils de gouvernance des accès et des identités.

Un facteur unique (un seul mot de passe ou code d'accès) n'est tout simplement pas suffisant. Malgré une prise de conscience généralisée, plus de 40 % des entreprises ne parviennent toujours pas à utiliser l'authentification en deux étapes sur l'ensemble des potentiels points d'entrée ERP. En d'autres termes, il ne sert à rien de protéger vos données les plus cruciales avec une authentification à deux facteurs (2FA) si d'autres objets connectés (tels que des terminaux IoT ou des applications de services) restent vulnérables à cause de mots de passe à une seule étape.

Il est donc essentiel pour les entreprises de toutes tailles d'immédiatement mettre en œuvre des protocoles 2FA (notamment des jetons de sécurité ou des analyses biométriques) sur tous les potentiels points d'entrée ERP. Il s'agit d'une solution simple et à bas coût, mais extrêmement importante.

Cryptographie des données

La cryptographie, c'est un peu comme l'art de transformer les données en un secret que seuls certains peuvent comprendre. SAP S/4 HANA Cloud Public utilise des algorithmes de chiffrement avancés pour sécuriser les données en transit et au repos. Cela inclut le chiffrement SSL/TLS pour les communications réseau (ex. les emails) et le chiffrement AES pour les données stockées. De plus, SAP apporte toutes les garanties possibles sur la sécurité des données clients. SAP a donc décidé d’appuyer le développement de sa solution en appuyant celle-ci sur tous les standards de l’industrie : U.S. National Institute of Standards and Technology (NIST), the International Organization for Standardization (ISO), et autres.

Gestion des certificats

La gestion des certificats est une composante essentielle de la sécurité dans le cloud. SAP S/4 HANA Cloud Public intègre des mécanismes de gestion des certificats pour garantir l'authenticité des connexions et des transactions. Les certificats sont renouvelés de manière automatique, minimisant ainsi les risques liés aux certificats expirés.

Hargos sécurité données sensibilisation cybersécurité SAP salaries

Sécurité des accès à votre ERP

Gestion des identités

La gestion des identités est centralisée dans SAP S/4 HANA Cloud Public, facilitant la création, la modification et la suppression des comptes utilisateur. Les entreprises peuvent intégrer la solution avec des services d'annuaire existants, simplifiant ainsi la gestion des utilisateurs à grande échelle.

Single Sign-On (SSO)

Pour améliorer l'expérience utilisateur tout en renforçant la sécurité, SAP S/4 HANA Cloud Public propose une fonctionnalité de Single Sign-On (SSO). Cela permet aux utilisateurs d'accéder à plusieurs applications sans avoir à se reconnecter à chaque fois, réduisant ainsi les risques liés aux mots de passe faibles ou réutilisés. Par exemple, se connecter à un logiciel avec son compte Google ou utiliser la même session de connexion à son ordinateur au travail et One Drive, c'est du SSO.

Journalisation et surveillance des accès

La journalisation détaillée des accès et des transactions assure une visibilité totale sur l'utilisation du système. Les administrateurs peuvent surveiller les activités en temps réel, détecter les anomalies et prendre des mesures préventives en cas de comportement suspect.

Former à la sécurité de son système

Faire circuler un support de formation sur votre politique officielle concernant l'hameçonnage ne produit pas le même effet que coordonner des sessions de formation régulières et interactives avec toutes vos équipes. En fait, dans une récente enquête, 78 % des entreprises estimant que leurs méthodes de formation étaient suffisantes pour éliminer les risques d'hameçonnage ont été surprises de constater que 31 % de leurs collaborateurs avaient échoué à un test d'hameçonnage basique. La faiblesse des mots de passe, l'absence de connaissances en matière d'hameçonnage et la mauvaise compréhension des protocoles de sécurité font que même vos collaborateurs les plus fidèles et les plus consciencieux peuvent involontairement mettre en danger votre entreprise.

Ainsi, de nombreux collaborateurs n'ont simplement pas conscience de la façon dont leurs innocentes actions peuvent causer des risques ou des dommages. Ne laissez pas les mauvaises personnes s'occuper de la formation à la cybersécurité, et n'en faites pas une priorité basse. Collaborez avec un professionnel pour réaliser un audit des risques pour l'ensemble de votre entreprise et identifier les maillons faibles en matière de sécurité. Collaborez avec les chefs d'équipe pour élaborer des plans de formation réguliers répondant à leurs besoins particuliers. Mettez en œuvre des calendriers automatisés pour chaque service, avec des dates de tests, des renouvellements de certificats et des cours de remise à niveau.

Le manque de personnel expérimenté et compétent en sécurité ERP

Dans les entreprises qui utilisent des logiciels ERP anciens, les équipes informatiques doivent parfaitement comprendre les nombreux risques de sécurité ERP spécifiques, et être en mesure d'exécuter et de mettre en œuvre des pratiques de sécurité d'excellence.  Cela inclut l'identification des menaces, la réalisation d'analyses de vulnérabilité et de tests d'intrusion, la création de plans de réponse aux incidents et l'intégration des derniers outils de surveillance de cybersécurité dans les systèmes obsolètes. Dans le climat actuel, non seulement il est difficile de trouver et de fidéliser des professionnels qualifiés, mais il est aussi coûteux et chronophage d'intégrer le nombre croissant de sessions de formation nécessaires pour maintenir les équipes informatiques à la hauteur du rythme fulgurant des développements en matière de sécurité digitale.

La solution SAP S/4 HANA Cloud Public allège considérablement cette préoccupation croissante. Les robustes fonctions de sécurité, telles que la surveillance 24 h/24 et 7 j/7 et la restauration après sinistre, sont toutes gérées par le fournisseur, en toute transparence, dans le cloud. De plus, les tâches informatiques quotidiennes et plus chronophages, telles que la gestion des correctifs, les tests et les mises à niveau, peuvent aussi être automatisées dans le cloud et se dérouler sans interruption perceptible.

Hargos sécurité données SAP Mise à jour

Gestion des vulnérabilités et des correctifs

Mises à jour régulières

SAP S/4 HANA Cloud Public bénéficie de mises à jour régulières, intégrant les derniers correctifs de sécurité. Ces mises à jour sont appliquées de manière transparente, assurant que le système est constamment protégé contre les vulnérabilités connues.

Les meilleurs fournisseurs d'ERP luttent sans relâche contre les risques nouveaux et émergents en matière de sécurité. Chaque fois qu'un risque de ce type est identifié, un correctif de sécurité est développé et distribué aux clients. Dans le passé, certaines entreprises ont ignoré ou retardé la mise en œuvre de ces mises à jour pendant de longues périodes, rendant ainsi leurs systèmes vulnérables. C'est particulièrement vrai pour les ERP les plus anciens, ayant fait l'objet de nombreuses personnalisations et solutions de contournement, rendant la mise en œuvre de correctifs plus problématique à gérer.

Ainsi, les mises à jour et les correctifs de sécurité doivent être mis en œuvre régulièrement, malgré le risque de pannes et de temps d'arrêt, car de nouvelles menaces apparaissent sans cesse. La mise en œuvre de correctifs et de mises à jour pour l'ERP sur site nécessite une approche basée sur les risques, privilégiant ceux ayant le plus d'implications en matière de sécurité et, bien qu'il ne s'agisse pas d'une démarche facile ou n'engendrant aucune disruption, elle reste essentielle pour atténuer les risques. Cela s'applique aussi aux entreprises disposant d'un environnement ERP hybride.

Avec le logiciel ERP cloud, la distribution et la mise en œuvre de correctifs constituent un processus transparent, exécuté en coulisses par le fournisseur de services, sans disruption de l'activité. En outre, la gestion automatisée des correctifs associée à un déploiement d'ERP cloud facilite le respect de règles de conformité et de gouvernance en constante évolution.

Évaluation de la sécurité

Une évaluation de la sécurité est régulièrement effectuée pour identifier et atténuer les éventuelles vulnérabilités. Les rapports d'évaluation de la sécurité sont partagés avec les clients, renforçant ainsi la transparence et la confiance dans la sécurité de la solution.

L'intégration de systèmes ERP concernant un nombre croissant de services, le périmètre des données vulnérables s'étend toujours plus, impliquant une diversité accrue, avec notamment des informations produits sécurisées, des dossiers médicaux ou des éléments de propriété intellectuelle. Plus les données (financières, médicales ou juridiques par exemple) sont sensibles, plus elles sont susceptibles d'avoir leurs propres protocoles de sécurité et de stockage. Le non-respect (ou la méconnaissance) de ces protocoles peut conduire non seulement à des violations potentielles de ces données, mais aussi à des sanctions et même à des conséquences juridiques en cas de non-respect.

Cependant, aujourd'hui, les meilleurs ERP, avec bases de données modernes, peuvent faciliter l'automatisation et le contrôle centralisés d'une série de protocoles de conformité pour une grande variété de types de données. Ainsi, les équipes informatiques peuvent travailler avec des spécialistes à l'échelle de l'entreprise pour d'abord déterminer les normes de sécurité adéquates, puis automatiser les systèmes et les tableaux de bord utilisateurs pour assurer le respect continu des protocoles requis.

Sécurité des données dans le processus de migration

Migration sécurisée

Lors de la migration des données vers SAP S/4 HANA Cloud Public, des protocoles de sécurité stricts sont suivis pour éviter toute altération ou perte de données sensibles. Les outils de migration intégrés sont conçus pour garantir la continuité opérationnelle tout en maintenant la confidentialité des informations.

Chiffrement de bout en bout

Pour garantir la confidentialité des données pendant la migration, un chiffrement de bout en bout est mis en œuvre. Cela signifie que les données sont cryptées dès leur origine jusqu'à leur destination, minimisant les risques liés à la manipulation non autorisée.

Hargos sécurité données Normes ISO SOC 2

Conformité réglementaire

Conformité aux normes de sécurité

SAP S/4 HANA Cloud Public est conçu pour répondre aux normes de sécurité et de confidentialité les plus strictes, telles que ISO 27001 et SOC 2. Cette conformité rassure les clients quant à la robustesse des mesures de sécurité mises en place.

Audit et rapports de conformité

Des fonctionnalités d'audit avancées permettent aux entreprises de générer des rapports de conformité détaillés, facilitant la démonstration de la conformité aux réglementations en vigueur. Ces rapports sont souvent requis pour satisfaire les exigences des organismes de réglementation et des partenaires commerciaux.

En conclusion, la sécurité des données dans SAP S/4 HANA Cloud Public est une priorité absolue. Les multiples couches de sécurité, de l'authentification à la gestion des vulnérabilités, témoignent de l'engagement de SAP envers la protection des informations sensibles de ses clients. Cependant, il est crucial que les entreprises comprennent également leur rôle dans la sécurité des données en appliquant les meilleures pratiques recommandées par SAP et en maintenant une vigilance constante face aux menaces émergentes.

En adoptant une approche proactive en matière de sécurité, les entreprises peuvent pleinement exploiter les avantages de SAP S/4 HANA Cloud Public tout en assurant la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité de leurs données cruciales.

Hargos vous aide à renforcer la sécurité de vos données. Prenez RDV


HARGOS 4 ans au service des PME

HARGOS déjà 4 ans au service des PME avec SAP

Introduction

Fondée par trois associés ayant la conviction que « SAP pour les PME, c’est possible », Hargos se positionne comme un des seuls acteurs de l’écosystème SAP sachant adresser des petits projets ERP. En effet, le positionnement d’Hargos sur le secteur des PME nous permet aujourd’hui de proposer la mise en œuvre de SAP en quelques mois. Notre approche pragmatique et résolument orientée pour les petites et moyennes entreprises autorise ainsi nos clients à envisager le déploiement de l’ERP n°1 mondial au sein de leur activité en toute sérénité.

HARGOS 4 ans déjà !

Le 29 novembre 2019 nous déposions les statuts de notre société. Aujourd’hui, 29 novembre, Hargos fête donc ses 4 ans.

A 4 ans on sort de la petite enfance. A 4 ans, on fait ses premiers pas à l’école. A 4 ans, on sait marcher et courir tout seul. Et à 4 ans, on a plein de questions à poser aux adultes qui connaissent tant de choses sur ce monde étrange qui nous entoure.

Cette date anniversaire est donc l’occasion de partager un retour d’expérience sur ces 4 années qui furent riches en succès, riche en émotions et en découvertes. Mais également 4 années parsemées d’embûches, d’obstacles et de déconvenues.

Le passage de ce cap des 4 ans nous semble une étape importante dans le parcours d’Hargos. En effet, cette date anniversaire est l’occasion de partager un retour d’expérience sur nos 4 années qui furent riches en succès, riches en émotions et en découvertes. Mais également 4 années parsemées d’embûches, d’obstacles et de déconvenues. La rumeur dit qu’une majorité d’entreprises ne survivent pas plus de trois ans. Cet anniversaire est donc symboliquement un passage vers une certaine maturité.

Retour sur les débuts

En novembre 2019, nous avons donc lancé Hargos avec la conviction que proposer les solutions SAP S/4 HANA pour les petites et moyennes entreprises reste une idée porteuse et innovante dans un marché plutôt orienté ETI et grands comptes. Cette conviction a été porté par un savoir-faire avéré sur ce secteur d’activité, portée par une méthodologie de mise en œuvre de SAP éprouvée et pensée pour les PME et portée par une équipe qui aime travailler avec les PME.

A partir de ce postulat de base, les fondateurs d’Hargos ont alors travaillé sur les étapes à mettre en œuvre pour se faire connaître, pour adresser avec efficacité un marché qui ne nous attend pas et pour devenir un acteur connu et reconnu sur une proposition de valeur différente de nos compétiteurs. Démarche a priori pas évidente avec un positionnement complètement atypique dans l’écosystème SAP. En effet, les « pure players » PME sont plutôt rares sur la planète SAP…

La première étape des succès futurs de Hargos fut, bien évidemment, de trouver des clients et surtout de bien servir ceux-ci. Un énorme hommage aux associés Hargos de la première heure pour leur investissement sans faille afin d’apporter un service XXL à nos premiers clients et que ceux-ci deviennent nos meilleurs ambassadeurs sur nos futurs projets.

Nous tenons également à remercier nos collègues d’Augusta Reeves qui ont su nous tendre la main à un moment où nous étions en pleine (re)construction. Et tout particulièrement un grand merci à Bertrand, André et Philippe qui nous ont fait confiance et nous ont fait monter dans le bateau @Augusta Reeves tout en nous laissant la liberté de piloter notre barque à notre guise.

Un grand merci également à Michael et toute l’équipe commerciale Augusta Reeves qui ont su nous embarquer sur quelques affaires pour nous mettre le pied à l’étrier.

Évolution des compétences et des expertises

4 ans, ça fait 48 mois. En 48 mois, nous sommes ainsi passé de trois associés à plus de 20 collaborateurs tous mobilisés autour de notre conviction « SAP pour les PME ». En 48 mois, nous comptons désormais une trentaine de clients. En 48 mois nous avons su développer un réseau de partenaires sur lesquels nous appuyer.

Une mention très spéciale pour la société @Endexar qui depuis le début d’Hargos est présent à nos côtés pour assurer toutes les opérations techniques SAP pour nos clients.

En 48 mois, on a développé notre offre autour des projets SAP pour les PME, mais on a également développé une proposition de TMA/TME à l’attention de ces mêmes PME.

En 48 mois, on a également décidé d’officialiser notre savoir-faire et nos compétences sur le marché de la PME. C’est pourquoi Hargos a décidé de se certifier partenaire SAP en devenant distributeur intégrateur de la solution SAP S/4 HANA Cloud Public.

En 48 mois, on a donc une petite entreprise qui a su passer plusieurs crises successives, qui a su s’adapter aux déboires que peut connaître une société au cours de sa vie et qui a repensé son mode de fonctionnement pour mieux servir ses clients. Enfin, une petite entreprise qui au fil des ans voit son effectif, sa base installée et son chiffre d’affaires augmenter régulièrement et raisonnablement pour rester à taille humaine.

Réalisations marquantes

Ces 4 années d’existence nous ont ainsi permis de réaliser plusieurs beaux projets et d’accompagner plusieurs clients sur leur chemin vers SAP.

Ainsi, comme vous pourrez le découvrir sur notre site internet, quelques clients ont accepté d’apporter leur témoignage sur la capacité de l’équipe Hargos a les aider à la mise en œuvre de SAP. Des projets qui se sont déroulés sans difficultés particulières et avec une charge en ressources qui n’a pas contraint l’entreprise à repenser totalement son organisation.

Ces 4 années d’existence ont été aussi l’occasion pour toute l’équipe Hargos de découvrir de nouveaux univers : la distribution, le monde des services, l’industrie du luxe, les biens de consommation, le secteur de l’électronique, etc… Nous avons la chance d’évoluer dans un métier qui nous ouvre sans arrêt de nouveaux horizons et qui nous fait découvrir de nouveaux secteurs d’activités.

Cette diversité étant la principale richesse de l’équipe Hargos. En effet, notre vision transversale de plusieurs métiers nous permet de partager nos expériences et les meilleures pratiques que nous avons pu croiser sur d’autres secteurs avec nos clients.

Des qualités qui nous ont permis de démarrer le projet @Surteco en 5 mois.

https://youtu.be/5n1H4w1HfMs
SURTECO bascule vers SAP S/4HANA avec Hargos

Et une approche pragmatique qui nous a permis de proposer une solution en production pour le projet @Groupe HISI en 7 mois.

https://youtu.be/rJ8LTW2JpIo
Le groupe HISI passe à SAP S/4 HANA avec Hargos

Mais le travail d’une création d’entreprise, ce n’est pas que trouver de clients et produire des projets. En effet, nos métiers de société de services (ou ESN, comme on dit aujourd’hui) sont énormément impactés par la communication et la force de l’image que véhicule nos marques. C’est pourquoi, au cours de ces 4 années nous avons mené un travail de fond sur ces aspects communication.

Hargos a donc décidé de se faire accompagner par des professionnels du secteur pour nous inculquer les bonnes pratiques en termes de communication. On ne pouvait donc pas faire un bilan sans un clin d’œil appuyé à Diane et ses précieux conseils.

Des échanges parfois un peu caustiques et ironiques sur notre méconnaissance de la communication, mais des échanges souvent constructifs et qui nous ont définitivement fait avancer dans la bonne direction. Et enfin, toujours sur le volet communication, un immense merci à Stéphane (et son équipe) pour son support sans faille, pour sa patience, pour son sens du service autour du développement et de la maintenance de notre site internet www.hargos.fr

Ce chapitre communication a été ponctué de plusieurs étapes : la conception et le développement d’un site web qui soit aligné avec nos valeurs, la conception et la rédaction d’un message clair facilement déclinable et qui porte les valeurs d’Hargos et la construction d’une identité visuelle et graphique qui fasse l’unanimité.

Impact sur les clients

Nous vous proposons de re-visionner les témoignages de nos clients. Encore aujourd’hui ceux-ci nous sollicitent régulièrement pour faire évoluer leur solution, pour imaginer un nouveau process dans SAP, pour les accompagner sur une formation ou du support.

Et aujourd’hui, avec 4 ans de recul, tous les clients Hargos seront prêts à vous témoigner en toute objectivité les points positifs autour de l’investissement personnel de chaque membre qui constitue nos équipes projets.

Il nous semble toutefois important d’apporter un contrepoids à tous ces messages positifs. Nous comptons aujourd’hui de nombreux projets démarrés avec SAP S/4 HANA et, avec du recul, nous sommes plutôt fiers de ces réussites.

Cependant, nous ne devons pas occulter nos difficultés à convaincre nos clients, nos difficultés à vendre un produit très marqué « grands comptes » dans l’imaginaire collectif, nos difficultés à livrer des solutions parfois trop standards au goût de nos clients, nos difficultés à gérer le départ ou l’arrêt maladie de tel ou tel collaborateur, les difficultés à trouver le bon partenaire qui sache nous apporter la petite touche d’expertise qui fait défaut à l’équipe Hargos.

En résumé, notre expérience de 4 ans à gérer Hargos a été ponctué d’obstacles que nous avons dû surmonter les uns après les autres.

Mais, pour apporter un bilan objectif à ces expériences, force est de constater que la quasi-totalité de nos clients nous demandent aujourd’hui de rester à leurs côtés pour les épauler sur de nouveaux projets : déploiement de nouvelles filiales, mise en place de connexion EDI avec leurs partenaires, révision de la comptabilité analytique, révision du mode de gestion de la sous-traitance, etc…

Pour de nombreux clients Hargos, l’arrivée de SAP a été un catalyseur de transformation. Choisir une solution comme SAP n’est pas anodin. Certes, SAP est la première solution ERP mondiale et propose un écosystème et un panel de compétences incomparables, mais un projet peut impliquer des coûts parfois importants et surtout un projet SAP implique une remise en question de beaucoup des process actuellement en place.

En revanche, SAP est un des rares éditeurs qui soit capable de proposer un écosystème incomparable par sa richesse et sa couverture. Et quels que soient le marché, la politique et le positionnement du client, dans tous les cas le bon partenaire et les bons profils consultants pourront être affectés pour garantir un projet réussi.

Aujourd’hui, nos clients constatent l’avantage de travailler avec le monde SAP : on leur rend accessible un monde qu’ils croyaient réservé aux plus grands. On leur installe une solution évolutive qui sait les accompagner dans le pilotage de leur croissance (international, croissance externe, diversification des offres, etc).

Et on leur propose une solution qui respecte ses engagements de conformité fiscale et règlementaire. Un dernier point important pour la réussite d’un projet est l’autonomie du client sur sa solution. Chez Hargos nous sommes très vigilant sur cet aspect de notre gestion de projet avec une philosophie qui est très orientée transfert de compétence.

Ainsi, sur tous nos projets, nous proposons de transférer un certain nombre de savoirs (pas trop techniques) vers les utilisateurs clés. L’idée de ces transferts de compétences consiste à permettre au client de gérer par lui-même le pilotage des éventuelles interfaces, de savoir administrer ses utilisateurs et de pouvoir gérer en toute autonomie la génération des fonds de page pour les documents pré-imprimés (factures, BL, ARC, PO, etc).

Collaboration avec SAP et partenariats

Désormais, Hargos est connu et reconnu dans l’écosystème SAP pour notre capacité à adresser des projets PME. En effet, nos expériences projets nous permettent de partager une durée moyenne projet autour de 8 mois, pour des budgets souvent inférieurs à ce que nous pourrions imaginer pour une solution aussi aboutie que SAP.

De plus, notre volonté d’accompagner nos clients dans la durée nous a permis de gagner leur confiance et de régulièrement proposer de nouvelles innovations autour de leur solution SAP.

Et demain ? Hargos veut garder en son sein ce soucis d’accompagner ses clients dans leur croissance. Notre plus grand plaisir est de pouvoir observer les effets bénéfiques apportés par nos solutions et nos projets. Quel bonheur de voir un client qui multiplie par deux, trois ou quatre son chiffre d’affaires dans les années qui suivent le démarrage de la solution SAP by Hargos !

Quelle satisfaction d’accompagner nos clients dans leur déploiement à l’international ! Quel plaisir de voir un client intégrer de nouvelles entités à la suite de rachats successifs ! L’essence même de la raison d’être de Hargos réside dans ces petites joies partagées avec nos clients et nos partenaires. La finalité de notre existence n’étant pas de travailler avec des clients mais avec des partenaires, voire avec notre famille.

Cette philosophie peut sembler un peu naïve ou un peu « bisounours », pourtant de nombreux clients partenaires Hargos sauront témoigner de notre réel engagement. La valeur de notre entreprise réside dans ce lien de confiance que nous avons su tisser avec nos partenaires clients.

Cette proximité reste un vrai facteur différenciant qui est désormais reconnu par l’éditeur. En effet, à l’été 2022, Hargos a passé plusieurs certifications SAP pour intégrer le programme PartnerEdge et devenir ainsi un nouvel acteur distributeur des solutions SAP.

Passer ces certifications et intégrer la grande famille SAP n’est pas anodin pour Hargos. En effet, au-delà des investissements nécessaires pour adhérer à ce programme, le Partneredge implique des engagements forts de Hargos vis-à-vis de l’éditeur tant en termes de volume de ventes que de qualité des projets délivrés.

Réussir un projet, ce n’est pas uniquement réussir un travail technique de mise en œuvre d’un outil informatique mais c’est avant tout un travail d’équipe qui met en avant charque individu qui fait avancer un groupe dans le bon sens, et un groupe est une association d’individus tous issus d’une ou plusieurs sociétés différentes. C’est ainsi que Hargos travaille régulièrement sur ses projets avec des partenaires qui sauront nous apporter la bonne compétence ou la bonne ressource au bon moment.

Les membres de l'équipe

C’est sur la base de ce constat que Hargos tient à remercier tous ses collaborateurs, les actuels, les anciens mais aussi les futurs qui nous rejoindront bientôt. Nous remercions également tous nos clients, les actuels, les anciens mais aussi les futurs qui nous ferons prochainement confiance. Et enfin un grand merci à ces partenaires si appréciés par Hargos pour leur collaboration constructive.

Chacun de ces profils a apporté sa pierre ou son petit grain de sable pour la construction de l’édifice Hargos et sans la participation de ces personnes il y a fort à parier que le Hargos d’aujourd’hui n’existerait pas.

Conclusion

Pour résumer, ces 4 ans ont été une magnifique expérience entrepreneuriale avec plein de nouvelles rencontres, quelques déceptions avec de rares dossiers perdus et quelques collaborateurs qui ont décidé de nous quitter, et pleins de joies avec de magnifiques nouveaux clients, des consultants qui ont grandi et appris sur eux et sur leur métier, de nouveaux partenaires qui nous ont apporté tout leur savoir-faire et de nouvelles expériences qui nous ont également construit une solide expérience.

Ces 4 années ont été aussi enrichies grâce à un réseau SAP qui a su nous accueillir à bras ouverts avec des confrères et des partenaires toujours ouverts pour échanger, partager et nous épauler lors des moments plus difficiles. Donc, en conclusion, nous aurions pu citer tous les contacts qui nous ont croisé sur ces années et partager tout le bien qu’on pense de nos alter ego. Mais, craignant d’en oublier quelques-uns, nous préférons rester prudent et lancer un grand MERCI à la volée.


Pourquoi chaque PME devrait envisager une solution ERP ?

Pourquoi chaque PME devrait envisager une solution ERP ?

Les systèmes de planification des ressources d'entreprise, plus communément connus sous l'acronyme ERP (Enterprise Resource Planning), sont devenus un pilier essentiel de la gestion des entreprise modernes. Alors que de nombreuses grandes entreprises ont déjà intégré ces solutions depuis un certain temps, de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) hésitent encore à franchir le pas.

Pourtant, l'adoption d'un ERP peut offrir des avantages considérables, même aux PME. L’objet de cet article va consister à explorer les bases de l'ERP, à expliquer les principes fondamentaux d’une solution ERP ainsi que les raisons pour lesquelles chaque PME devrait envisager sérieusement d'investir dans une solution ERP.

Comprendre les bases de l'ERP

Qu'est-ce qu'un ERP ?

Un ERP est un logiciel ou un système qui intègre et gère l'ensemble des processus administratifs, logistiques et commerciaux d'une entreprise. Il s'agit d'une solution informatique centralisée conçue pour automatiser, surveiller et coordonner une multitude de tâches et de fonctions au sein de l'organisation.

Les domaines que couvre généralement un ERP incluent la gestion des finances, des ressources humaines, de la chaîne d'approvisionnement, de la production, de la vente, de la distribution, des services et bien d'autres encore.

Modules et fonctionnalités d'un ERP pour les PME
Modules et fonctionnalités d'un ERP pour les PME

Modules et fonctionnalités

Les ERP sont constitués de différentes fonctions, toutes dédiées à leur domaine d'activité spécifique. Ces fonctions sont souvent modulaires, ce qui signifie que les entreprises peuvent choisir celles qui correspondent le mieux à leurs besoins. Voici quelques-unes des fonctions courantes que l'on trouve dans un ERP :

  • Gestion financière : Comptabilité, gestion des dépenses, gestion des revenus, etc.
  • Gestion de la chaîne d'approvisionnement : Gestion des stocks, gestion des commandes, gestion des fournisseurs, etc.
  • Gestion de la production : Planification de la production, gestion des ateliers, suivis de production, déclaration des temps, etc
  • Gestion de la qualité : échantillonnage, gamme et process qualité, contrôle de la qualité en réception marchandises ou en production, notation fournisseurs, etc.
  • Gestion de la vente : Gestion des ventes, gestion des clients, gestion des contrats, gestion des tarifs et remises, etc.
  • Gestion de projet : gestion à l’affaire, suivi du réalisé par rapport au budgété et à l’engagé, suivi de chantier,
  • Gestion de la distribution : Logistique, expédition, gestion des stocks, gestion des encours, gestion des entrepôts, etc.
  • Gestion de la maintenance : Maintien en condition opérationnelle des matériels affectés à la production, service après-vente, gestion des garanties, etc…
  • Gestion des ressources humaines : Gestion de la paie, gestion des congés, gestion des performances, etc.

Les principes fondamentaux d’une solution ERP

Comme détaillé dans notre vidéo ci-dessous la fonction principale d’un ERP est de ne rien oublier.

https://youtu.be/m9HmSsLI3Ac

En simplifiant à l’extrême, la raison d’être d’un ordinateur est de devenir une mémoire de substitution qui ne sera jamais touchée par la maladie d’Alzheimer ou autre pathologie endommageant nos souvenirs. Bien entendu, cette mémoire reste un robot et pourra être sujette aux pannes et autres dysfonctionnements. Mais, si bien entretenu et correctement suivi, le côté pérenne de l’information mémorisée par votre solution ERP pourrait presqu’être garanti.

Imaginons maintenant un individu qui vend un produit (ou un service) à un seul client. L’organisation à mettre en œuvre pour répondre à la demande du client reste relativement simple : mobilisation des ressources nécessaires pour la production du produit ou du service, process administratif très simple, mobilisation du ou des partenaires nécessaires facile, etc.

Maintenant, ce même individu vend des centaines de produits (ou services) à des centaines ou des milliers de clients. Dans ce cas l’organisation à mettre en œuvre dépasse les capacités humaines de calcul et nécessite alors de se faire épauler par un outil. Cette capacité de calcul est dans la nature même de l’ERP et est sa raison d’être.

Ainsi, un ERP saura analyser les besoins de vos clients, il saura hiérarchiser et organiser ces besoins pour les planifier dans le temps afin de pouvoir livrer vos clients en temps et en heure.

La puissance de calcul de nos ordinateurs modernes saura également vous alerter sur les actions à mettre en œuvre pour répondre aux besoins et vous aidera à anticiper les ruptures, les commandes fournisseurs à passer, les aléas à anticiper (arrêt machines pour maintenance par exemple), à remplacer les indisponibilités de main d’œuvre, à vous alerter sur les retards de réception, etc…

un ERP saura analyser les besoins de vos clients,
un ERP saura analyser les besoins de vos clients

Dans notre exemple, nous avons pris l’hypothèse d’une entreprise avec un seul site mais aujourd’hui la majorité des sociétés que nous adressons sont multi-entités, multisites et même pour certaines, multi-pays. Dans ce cas de figure les difficultés sont alors décuplées car nous devrons prendre en compte les échanges inter-sociétés dans l’entreprise et gérer notre capacité à répondre aux demandes clients dans un environnement distribué et éclaté géographiquement.

En résumé, l’ERP n’est pas un outil qui se substituera à l’intelligence humaine mais est un outil qui sera mis à votre disposition pour vous accompagner sur le traitement de l’importante masse d’informations qu’une entreprise peut être amenée à gérer.

Pourquoi les PME devraient envisager un ERP

Maintenant que nous comprenons les bases de l'ERP, explorons pourquoi les PME devraient sérieusement envisager d'adopter une solution ERP.

Amélioration de l'efficacité opérationnelle

Les PME sont souvent confrontées à des ressources limitées. Les employés portent de nombreuses responsabilités et les processus peuvent être moins optimisés que dans les grandes entreprises. Un ERP peut aider à rationaliser ces processus en automatisant de nombreuses tâches manuelles, ce qui permet d'augmenter l'efficacité opérationnelle.

Par exemple, la gestion des stocks et la planification de la production peuvent être optimisées grâce à un ERP, ce qui réduit les coûts et améliore la qualité de la réponse apportée aux clients, tout en améliorant la qualité des produits.

Prise de décision basée sur les données

Les PME ont besoin de prendre des décisions éclairées pour rester concurrentielles. Un ERP fournit des données en temps réel sur l'état de l'entreprise, ce qui permet aux dirigeants de prendre des décisions plus éclairées. Que ce soit pour ajuster les niveaux de stock, réaffecter les ressources ou lancer de nouvelles offres, un ERP fournit une base solide pour la prise de décision.

Prise de décision basée sur les données
Prise de décision basée sur les données

Évolutivité

Une des préoccupations communes à de nombreuses PME est de générer de la croissance et être capable d’absorber et de gérer celle-ci. Un ERP est conçu pour évoluer avec l'entreprise. Ainsi, vous pourrez ajouter de nouveaux modules ou étendre les fonctionnalités au fur et à mesure que votre entreprise se développe. Cela signifie que vous n'avez pas à investir dans un nouveau système chaque fois que votre entreprise se développe, ce qui représente un avantage financier significatif.

Conformité et gestion des risques

La conformité aux réglementations est essentielle pour les PME, en particulier dans des industries réglementées telles que la santé ou la finance. Un ERP peut aider à suivre et à garantir la conformité, en automatisant des processus tels que la gestion des documents, la gestion de la qualité et la traçabilité des produits. De plus, un ERP peut aider à identifier et à gérer les risques potentiels pour l'entreprise.

Meilleur service client

Un service client exceptionnel est essentiel pour toute entreprise, quelle que soit sa taille. Un ERP peut aider les PME à améliorer leur service client en fournissant des informations en temps réel sur les commandes, les niveaux de stock et la disponibilité des produits. Cela permet de réduire les délais de livraison, de mieux répondre aux demandes des clients et d'améliorer la satisfaction client.

Un ERP peut aider les PME à améliorer leur service client
Un ERP peut aider les PME à améliorer leur service client

Réduction des coûts

Bien que l'investissement initial dans un ERP puisse sembler important, les avantages à long terme sont significatifs. La réduction des coûts opérationnels grâce à l'automatisation, l'optimisation des processus et la réduction des erreurs peut permettre de réaliser des économies importantes sur le long terme. De plus, un ERP peut vous aider à éviter les coûts cachés liés à des processus inefficaces ou à des erreurs humaines.

Compétitivité accrue

Dans un environnement commercial de plus en plus concurrentiel, les PME doivent être agiles et compétitives pour réussir. Un ERP permet aux PME de rester concurrentielles en améliorant leur efficacité, en offrant un meilleur service client et en prenant des décisions plus éclairées. Cela peut aider à fidéliser les clients existants et à en attirer de nouveaux.

Les défis potentiels de l'adoption d'un ERP par une PME

Bien que les avantages d'un ERP pour les PME soient indéniables, il est important de reconnaître qu'il existe des défis potentiels à son adoption.

Coût initial

L'un des principaux obstacles à l'adoption d'un ERP est le coût initial. Les logiciels ERP, ainsi que leur mise en place, peuvent représenter un investissement important pour une PME. Cependant, il est important de considérer cet investissement comme un moyen d'améliorer l'efficacité et de réaliser des économies à long terme.

Formation du personnel

L'adoption d'un ERP nécessite une formation du personnel pour s'assurer que les utilisateurs adoptent correctement la solution et que tout le monde sait comment utiliser efficacement le système. Cela peut représenter un défi en termes de temps et de ressources, mais il est essentiel pour garantir une transition en douceur vers le nouvel ERP. En effet, le succès d’un projet va avant tout se déclarer sur la capacité des utilisateurs à comprendre et intégrer les subtilités de la solution qui leur a été installé.

L'adoption d'un ERP nécessite la formation du personnel
L'adoption d'un ERP nécessite la formation du personnel

Personnalisation

Les PME ont souvent des besoins spécifiques qui peuvent nécessiter une personnalisation de l'ERP. Cela peut ajouter des coûts et de la complexité à la mise en œuvre. Il est essentiel de trouver un équilibre entre la personnalisation nécessaire et le respect des meilleures pratiques de l'industrie. Les systèmes modernes proposent de déployer en standard les bonnes pratiques métier et de s’arrêter à celles-ci.

En effet, les développements sont longs, coûteux et difficiles à maintenir. C’est pourquoi il vous sera toujours conseillé de justifier clairement le ROI qu’on peut attendre d’un éventuel développement spécifique versus le contournement du standard ou un traitement manuel (quand cela est possible) de l’exception à traiter.

Résistance au changement

Les employés peuvent résister au changement, en particulier lorsqu'il s'agit de l'adoption d'un nouveau système. Il est important de mettre en place une communication efficace et des processus de gestion du changement pour minimiser cette résistance.

Choix d'un ERP pour une PME

Lorsqu'une PME envisage d'adopter un ERP, il est essentiel de choisir la bonne solution. Voici quelques points à prendre en compte lors de la sélection d'un ERP :

  • Analyse des besoins : Identifiez les besoins spécifiques de votre entreprise en termes de modules et de fonctionnalités.
  • Budget : Définissez un budget réaliste pour l'achat, la mise en place et la formation.
  • Intégration : Assurez-vous que l'ERP peut s'intégrer avec d'autres systèmes et logiciels déjà en place.
  • Personnalisation : Évaluez la capacité de personnalisation de l'ERP pour répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise.
  • Références : Consultez d'autres entreprises de taille similaire qui ont mis en place l'ERP pour des témoignages et des recommandations.
  • L’écosystème : Presque jamais pris en compte lors du choix d’une solution ERP mais pourtant le point fondamental et indispensable pour ne pas se tromper de solution. En effet, le meilleur outil fonctionnel et technique pour lequel vous n’avez aucune compétence disponible sera parfaitement inutilisable dans la PME. Il est donc important de vérifier les consultants disponibles, les partenaires existants et la pérennité de l’éditeur.
  • Assistance et support : Vérifiez la disponibilité d'une assistance technique et d'un support client de qualité.

Conclusion

Les ERP sont devenus un atout inestimable pour les entreprises de toutes tailles. Les PME ne devraient pas sous-estimer les avantages qu'un ERP peut apporter à leur efficacité opérationnelle, leur prise de décision, leur compétitivité et leur rentabilité. Bien que l'adoption d'un ERP puisse présenter des défis, ces défis peuvent être surmontés avec une planification minutieuse et une gestion efficace. En fin de compte, investir dans un ERP peut être un pas décisif vers la croissance et le succès durable d'une PME.

Un ERP un pas décisif vers la croissance et le succès durable d'une PME
Un ERP un pas décisif vers la croissance et le succès durable d'une PME

C’est autour de cette conviction que Hargos s’est construit. Donner accès aux PME à la meilleure solution ERP aujourd’hui proposée sur le marché. En effet, au-delà de la couverture fonctionnelle de l’outil qui n’est quasiment jamais prise en défaut, Hargos sait adapter sa démarche pour rendre le plus fluide possible la mise en place de SAP. De plus, la proposition Hargos, portée par l’éditeur, vous invite à entrer dans la « cour des grands ». En d’autres termes, Hargos vous propose d’accéder à un écosystème inégalé qui vous garantie un système d’information toujours opérationnel.


Les tests avant mise en production d'un projet SAP by Hargos

Les tests : étape clef d'une mise en production réussie d’un projet SAP

Introduction

Vous avez lancé votre projet SAP S/4 HANA Cloud depuis quelques mois. Celui-ci arrive bientôt à son terme et vous allez bientôt commencer à mettre en œuvre la stratégie de démarrage pour la mise en production de votre nouvelle solution.

Cependant, avant cette mise en production votre partenaire intégrateur insiste pour qu’une période de tests soit mise en place et respectée par l’ensemble de votre groupe de projet. Mais pourquoi tant d’insistance de votre intégrateur sur cette partie tests ? Lors de la mise en place d'un projet SAP S/4HANA Cloud public, les tests avant la mise en production sont une étape cruciale pour assurer la fiabilité et la performance du système.

Il convient donc, lors de cette phase de conception de la stratégie de démarrage de bien prendre en compte cette étape clé qui va sécuriser le passage en production. Les tests visent à identifier et à corriger les éventuels problèmes avant que le système ne soit mis à disposition des utilisateurs finaux. Dans cet article, nous explorerons la logique des tests avant la mise en production dans un projet SAP S/4HANA Cloud public et donnerons quelques conseils pour réussir ces tests essentiels.

I. Importance des tests avant mise en production dans SAP S/4HANA Cloud Public

Les tests avant la mise en production dans un projet SAP S/4HANA Cloud public revêtent une importance capitale pour garantir le bon fonctionnement et la fiabilité du système. Cette phase de test est essentielle pour identifier et corriger les problèmes potentiels avant que le système ne soit déployé pour les utilisateurs finaux.

Importance des Tests avant Mise en Production dans SAP S/4HANA Cloud Public

En assurant la qualité du système avant la mise en production, les organisations peuvent éviter des dysfonctionnements coûteux et préjudiciables à leurs opérations commerciales. :

  • Fiabilité du système : Les tests avant la mise en production sont essentiels pour vérifier la fiabilité du système SAP S/4HANA Cloud. Ces tests permettent de s'assurer que toutes les fonctionnalités du système fonctionnent correctement et qu'elles répondent aux spécifications techniques. Les tests unitaires au niveau des composants individuels permettent de détecter les erreurs de codage, tandis que les tests d'intégration évaluent la cohérence entre les différents modules et composants du système. Grâce à ces tests rigoureux, les organisations peuvent garantir que le système fonctionne sans heurts et qu'il est prêt à être utilisé en production.
  • Qualité des données : Un autre aspect critique des tests avant mise en production concerne la qualité des données. Les données incorrectes ou incohérentes peuvent entraîner des résultats imprévisibles et fausser les rapports, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur la prise de décision. Et il ne faut pas oublier que le plus gros risque identifié sur un projet ERP réside dans la qualité et la fiabilité des données. En effet, des données erronées impliqueront des dysfonctionnements sur votre futur système qui pourraient prendre des mois voire des années à résoudre. Ainsi cette étape de tests de validation et de tests d'intégration permet de s'assurer que les données sont correctement migrées et que les interfaces fonctionnent correctement pour garantir l'intégrité des données tout au long du processus.
  • Optimisation des performances : L'optimisation des performances est un objectif clé des tests avant la mise en production. Les tests de performance sont réalisés pour évaluer comment le système se comporte sous différentes charges de travail. Ces tests incluent souvent des scénarios de charge graduelle pour déterminer les limites du système. En identifiant les goulots d'étranglement et en effectuant les ajustements nécessaires avant la mise en production, les organisations peuvent s'assurer que le système répond efficacement aux besoins opérationnels, même dans des situations de forte demande.
  • Réduction des risques : Les tests avant la mise en production jouent un rôle essentiel dans la réduction des risques associés au déploiement d'un nouveau système. En identifiant les problèmes potentiels tels que des erreurs de configuration, des incompatibilités ou des failles de sécurité, les tests permettent d'atténuer les risques avant qu'ils n'affectent les activités commerciales en production. Cette approche proactive aide à prévenir les temps d'arrêt coûteux et les retards de projet. Hargos, avec sa méthodologie projet (cf notre article de blog à ce sujet : "Quelle méthodologie projet pour intégrer une ERP avec succès et soutenir sa transformation ?"), met tout en œuvre pour anticiper les difficultés et pour que l’intégration soit la plus fluide possible.
  • Satisfaction des utilisateurs finaux : En fin de compte, la réussite d'un projet SAP S/4HANA Cloud public est mesurée uniquement à travers la satisfaction des utilisateurs finaux. Les tests avant la mise en production ont pour principal objectif de s’assurer que le système réponde du mieux possible aux besoins opérationnels et que celui-ci fonctionne de manière fiable et efficace. En impliquant les utilisateurs finaux tout au long des tests, les organisations peuvent recueillir leurs commentaires et leurs suggestions, ce qui permet d'améliorer l'expérience utilisateur et d'optimiser l'adoption du système. C’est pourquoi Hargos prévoit des points d’intégration et des étapes de validation intermédiaires dans son approche méthodologique. Ces jalons permettent alors de mettre tout le monde au même niveau d’information et d’avoir une vision éclairée de la future solution.

En résumé, les tests avant la mise en production dans un projet SAP S/4HANA Cloud public sont cruciaux pour assurer la fiabilité du système, la qualité des données, l'optimisation des performances, la réduction des risques et la satisfaction des utilisateurs finaux. La phase de test doit être planifiée avec soin dès le début du projet pour garantir suffisamment de temps et de ressources pour mener à bien les tests de manière exhaustive.

Souvent négligée et utilisée comme une réserve de jours pour terminer les paramétrages, la phase de test est extrêmement importante dans l’accompagnement au changement et peut être utilisée comme un outil de communication interne pour emmener toute l’équipe dans le projet.

II. Les Différents types de tests dans SAP S/4HANA Cloud Public

Dans un projet SAP S/4HANA Cloud public, différents types de tests sont utilisés pour évaluer la solidité et la fiabilité du système mis en œuvre.

Les équipes de projet SAP S/4HANA Cloud public peuvent s'assurer que le système est complet, bien intégré, fiable, performant et sécurisé avant sa mise en production.
Les équipes de projet SAP S/4HANA Cloud public peuvent s'assurer que le système est complet, bien intégré, fiable, performant et sécurisé avant sa mise en production.

Chaque type de test vise à vérifier un aspect spécifique du système, ce qui contribue à une évaluation globale complète de sa performance et de sa fiabilité.

  • Tests Unitaires : Les tests unitaires sont réalisés au niveau des composants individuels du système, tels que les programmes, les fonctionnalités ou les modules spécifiques. L'objectif est de vérifier le bon fonctionnement de chaque unité de code. Les développeurs effectuent généralement ces tests pour s'assurer que chaque composant répond aux spécifications et fonctionne comme prévu. Les tests unitaires peuvent être automatisés pour faciliter leur exécution et permettre une vérification continue du code lors des modifications ultérieures.
  • Tests d'Intégration : Les tests d'intégration sont conçus pour vérifier le bon fonctionnement des interfaces entre les différents composants du système SAP S/4HANA Cloud. Dans un système ERP complexe, de nombreux modules interagissent pour soutenir les processus métier de l'entreprise. Les tests d'intégration s'assurent que les données circulent correctement entre les modules et que les processus sont bien connectés. Ils permettent de détecter les éventuels problèmes d'interopérabilité et de garantir une communication fluide entre les différentes parties du système.
  • Tests de Validation : Les tests de validation sont essentiels pour vérifier si le système répond aux spécifications et aux exigences du client. Ces tests sont conçus pour valider que le système SAP S/4HANA Cloud prend en charge les processus métier de l'entreprise de manière précise et complète. Ils sont généralement effectués en collaboration avec les utilisateurs finaux pour s'assurer que le système reflète fidèlement les besoins opérationnels réels de l'entreprise.
  • Tests de Performance : Les tests de performance évaluent les capacités du système SAP S/4HANA Cloud à traiter des charges de travail réalistes. Ils visent à identifier les goulets d'étranglement et à mesurer les temps de réponse pour différentes opérations. Les tests de performance permettent de s'assurer que le système peut gérer la charge de travail attendue sans compromettre ses performances. Ils sont particulièrement importants pour les entreprises ayant un grand nombre d'utilisateurs et des volumes de données importants.
  • Tests de Sécurité : La sécurité est un aspect critique de tout système ERP, en particulier lorsqu'il s'agit de données sensibles et confidentielles. Les tests de sécurité évaluent la robustesse du système face aux menaces internes et externes. Ils vérifient la résistance du système aux attaques potentielles et aux tentatives de piratage. Ces tests permettent de découvrir et de corriger les vulnérabilités avant que le système ne soit exposé à un environnement de production en direct.

En combinant ces différents types de tests, les équipes de projet SAP S/4HANA Cloud public peuvent s'assurer que le système est complet, bien intégré, fiable, performant et sécurisé avant sa mise en production.

III. Conseils pour des tests réussis avant mise en production

La réussite des tests avant la mise en production dans un projet SAP S/4HANA Cloud public repose sur plusieurs facteurs clés.

Sélection de testeurs qualifiés pour comprendre les processus métiers
Sélection de testeurs qualifiés pour comprendre les processus métiers

Voici quelques conseils pour garantir des tests réussis et une transition en douceur vers le nouveau système :

  • Planification Précoce : Intégrer la phase de tests dans la planification globale du projet dès le début est essentiel. Les tests doivent être considérés comme une étape cruciale du processus de mise en place du système et non comme une activité accessoire. En planifiant les tests dès le début, vous pouvez vous assurer que suffisamment de temps et de ressources sont alloués pour mener à bien cette tâche critique.
  • Implication des Utilisateurs Finaux : Impliquez les utilisateurs finaux tout au long du processus de test. Leur implication est précieuse pour évaluer la convivialité du système et l'adéquation aux besoins opérationnels réels. Les utilisateurs finaux peuvent également fournir des commentaires précieux sur les fonctionnalités du système et identifier les éventuels problèmes liés à leurs activités quotidiennes.
  • Scénarios Réalistes : Concevez des scénarios de test qui reflètent de manière réaliste les processus métier de l'entreprise. Les scénarios de test doivent être basés sur des cas d'utilisation réels et couvrir différents flux de travail. Cela permet d'obtenir des résultats plus pertinents et de mieux évaluer les performances du système dans des situations réelles.
  • Automatisation des Tests : L'automatisation des tests permet d'accélérer le processus de test, d'améliorer la couverture des tests et de réduire les erreurs humaines. Certaines tâches de test peuvent être répétitives et fastidieuses, ce qui les rend parfaitement adaptées à l'automatisation. Cela permet également d'exécuter des tests de manière cohérente à chaque itération, garantissant ainsi une évaluation précise des fonctionnalités à chaque étape.
  • Tests de Charge Graduelle : Lors des tests de performance, il est recommandé d'augmenter progressivement la charge sur le système. Cela permet d'identifier son seuil de tolérance et ses limites. Les tests de charge graduelle aident à détecter les problèmes de performance potentiels et permettent de prendre des mesures correctives avant la mise en production.
  • Sélection de Testeurs Qualifiés : Assurez-vous que les testeurs possèdent les compétences techniques et fonctionnelles nécessaires pour mener à bien les tests de manière rigoureuse. Les testeurs doivent être formés sur les spécificités de SAP S/4HANA Cloud et être capables de comprendre les processus métier pour réaliser des tests pertinents.
  • Documenter et Suivre les Problèmes : Tout au long des tests, il est essentiel de documenter soigneusement les problèmes identifiés et de suivre leur résolution. Utilisez un système de suivi pour enregistrer les problèmes et les corrections apportées. Cela permettra de maintenir une traçabilité claire et d'assurer que tous les problèmes sont résolus avant la mise en production.
  • Formation des Utilisateurs Finaux : Avant la mise en production, assurez-vous de former les utilisateurs finaux sur le nouveau système. Une formation appropriée et adéquate permettra aux utilisateurs de se familiariser avec les nouvelles fonctionnalités et d'être à l'aise avec le nouveau système. Cela minimisera les problèmes résultant d'une mauvaise compréhension du système et contribuera à une transition en douceur vers SAP S/4HANA Cloud.

Conclusion

Les tests avant la mise en production dans un projet SAP S/4HANA Cloud public sont essentiels pour garantir un système fiable, performant et sécurisé. La planification précoce, l'implication des utilisateurs finaux, la conception de scénarios réalistes, l'automatisation des tests et l'attention portée aux tests de performance et de sécurité sont autant de facteurs clés pour réussir ces tests.

En suivant ces conseils, les organisations peuvent minimiser les risques associés à la mise en production du système SAP S/4HANA Cloud et s'assurer qu'il répond pleinement aux besoins opérationnels de l'entreprise et de ses utilisateurs finaux. La réussite des tests avant la mise en production est essentielle pour assurer une transition fluide et réussie vers le nouveau système ERP.

L’objectif de cet article était de partager avec le lecteur l’importance considérable des tests avant mise en production. Or, on ne devient pas un expert des tests d’un simple claquement de doigt. C’est pourquoi dans son approche méthodologique, Hargos propose en option à ses clients de leur dédier une ressource exclusivement sur cette partie de gestion des tests.

Le rôle de ce consultant affecté aux tests va donc consister à vérifier et valider la bonne tenue de chacune des étapes précédemment décrites. Le consultant va également recenser les difficultés rencontrées, et surtout reporter au comité de pilotage les dysfonctionnements et les corrections à apporter.

Aussi, si vous voulez fiabiliser et réussir votre projet, nous vous invitons à nous contacter pour vous aider sur cette partie sensible de votre projet et trop souvent négligée.


Glossaire SAP by HARGOS

Le glossaire SAP by Hargos

Vous prévoyez de démarrer un projet SAP, vous allez recevoir un consultant, un commercial ou autre professionnel de l’écosystème SAP ? Il y a fort à parier que vous soyez confronté au jargon SAP si particulier. Pour vous aider, Hargos vous propose de démystifier quelques expressions « SAPiennes » et de vous expliquer celles-ci avec quelques détails. Parce que les bons mots compris par tout le monde éviteront bien des maux !

glossaire SAP par Hargos, facilitez la collaboration sur un projet SAP.

Glossaire des principales abréviations utilisées dans le domaine de SAP :

  1. SAP : Systems, Applications, and Products (Systèmes, Applications et Produits)

    • En vrai, à la base c’est Systemanalyse Programmentwicklung, mais la traduction anglaise parle mieux au grand public
    • SAP est une entreprise allemande (d’où leur nom d’origine) qui développe des logiciels de gestion d'entreprise. Les systèmes SAP sont utilisés dans de nombreuses organisations pour gérer divers processus commerciaux tels que la comptabilité, la gestion des stocks, les ventes, etc.

  2. ERP : Enterprise Resource Planning (Planification des ressources de l'entreprise)

    • L'ERP est un système informatique qui permet aux entreprises de gérer efficacement leurs ressources, telles que les finances, les ressources humaines, la production, les ventes, etc. SAP propose des solutions ERP complètes, telles que SAP S/4HANA. Pour plus d’informations sur le concept d’ERP, nous vous invitons à visionner notre vidéo qui vous expliquera simplement le concept qui se cache derrière un ERP : https://youtu.be/m9HmSsLI3Ac

  3. S/4 HANA : SAP Business Suite 4 SAP HANA (Suite SAP pour SAP HANA)

    • S/4 HANA est la dernière génération de la suite logicielle SAP. Elle est construite sur la plate-forme de base de données en mémoire de SAP appelée HANA, ce qui permet une analyse en temps réel et une prise de décision rapide.

  4. HANA : High-Performance Analytic Appliance (Appliance analytique hautes performances)

    • HANA est une base de données en mémoire développée par SAP. Elle permet de stocker et d'accéder aux données en temps réel, offrant ainsi des performances améliorées pour l'analyse et le traitement des données.

  5. FI : Financial Accounting (Comptabilité financière)

    • FI est un module SAP qui gère les processus de comptabilité financière, tels que la gestion des comptes, les états financiers, la gestion des créances et des dettes, etc.

  6. CO : Controlling (Contrôle de gestion)

    • CO est un module SAP qui prend en charge le contrôle de gestion. Il aide à planifier, suivre et analyser les coûts et les performances financières d'une organisation.

  7. MM : Materials Management (Gestion des matériaux)

    • MM est un module SAP qui gère les processus liés à la gestion des stocks et des approvisionnements, tels que l'achat, la gestion des fournisseurs, la gestion des stocks, etc.

  8. SD : Sales and Distribution (Ventes et distribution)

    • SD est un module SAP qui gère les processus de vente et de distribution, tels que la gestion des commandes clients, la facturation, la gestion des contrats, etc.

  9. HR : Human Resources (Ressources humaines)

    • HR est un module SAP qui gère les processus liés à la gestion des ressources humaines, tels que la gestion des employés, la gestion des salaires, la formation, la planification des effectifs, etc.

  10. PP : Production Planning (Planification de la production)

    • PP est un module SAP qui gère les processus de planification et de contrôle de la production, tels que la planification des besoins en matériaux, la planification de la capacité, l'ordonnancement des ordres de production, etc.

  11. QM : Quality Management (Gestion de la qualité)

    • QM est un module SAP qui gère les processus de contrôle et d'assurance qualité, tels que la gestion des inspections, des non-conformités, des certificats qualité, etc. Vous trouverez plus d’information sur le module qualité de SAP dans notre article de blog référencé ci-après : intégrez la qualité dans vos process.

  12. PM : Plant Maintenance (Maintenance des installations)

    • PM est un module SAP qui gère les processus de maintenance des installations, tels que la gestion des ordres de maintenance, la planification des travaux de maintenance, la gestion des équipements, etc.

  13. WM : Warehouse Management (Gestion d'entrepôt)

    • WM est un module SAP qui gère les processus de gestion des entrepôts, tels que la gestion des emplacements, la gestion des stocks, la planification des mouvements de marchandises, etc.

  14. BI : Business Intelligence (Intelligence d'affaires)

    • BI fait référence aux outils et technologies utilisés pour collecter, analyser et présenter les données d'une organisation afin de soutenir la prise de décision. SAP propose des solutions de business intelligence telles que SAP BusinessObjects.

  15. CRM : Customer Relationship Management (Gestion de la relation client)

    • CRM est un module SAP qui gère les processus de gestion de la relation client, tels que la gestion des contacts clients, la gestion des opportunités commerciales, le suivi des activités de vente, etc.

  16. SRM : Supplier Relationship Management (Gestion de la relation fournisseur)

    • SRM est un module SAP qui gère les processus de gestion de la relation fournisseur, tels que la gestion des contrats fournisseurs, la gestion des commandes, la collaboration avec les fournisseurs, etc.

  17. EWM : Extended Warehouse Management (Gestion étendue d'entrepôt)

    • EWM est une solution de gestion d'entrepôt avancée de SAP, offrant des fonctionnalités étendues pour la gestion complexe des entrepôts, la planification des ressources et l'exécution des processus d'entrepôt. Ainsi, vous comprendrez qu’il existe deux solutions possibles pour la gestion des entrepôts dans SAP. Le choix d’une solution ou de l’autre doit donc être piloté par un processus de décision clair. Vous trouverez quelques pistes de réflexions dans notre article de blog ci-après : gestion des entrepots dans SAP.

  18. APO : Advanced Planning and Optimization (Planification et optimisation avancées)

    • APO est une solution SAP qui fournit des fonctionnalités de planification et d'optimisation avancées pour la chaîne logistique, la planification de la demande, la planification de la production, etc.

  19. GRC : Governance, Risk, and Compliance (Gouvernance, risque et conformité)

    • GRC est un ensemble de solutions SAP qui permettent aux entreprises de gérer les risques, de maintenir la conformité aux réglementations et de renforcer les processus de gouvernance.

  20. BPC : Business Planning and Consolidation (Planification et consolidation des affaires)

    • BPC est une solution SAP qui permet aux entreprises de planifier, budgétiser, prévoir et consolider leurs données financières et opérationnelles.

  21. BADI : Business Add-In (Ajout de fonctionnalité commerciale)

    • BADI est un concept SAP qui permet d'ajouter des fonctionnalités spécifiques à des objets ou des processus standard dans SAP.
    • But des BADI : Les BADI permettent d'ajouter ou de modifier des fonctionnalités dans les objets standard de SAP sans avoir à modifier le code source de ces objets. Elles offrent une solution de programmation orientée objet qui permet aux développeurs d'implémenter des logiques spécifiques à leurs besoins métier sans perturber les mises à jour ou les améliorations futures des objets standard.
      • Structure des BADI : Une BADI est une interface définie dans l'ABAP Dictionary qui contient une ou plusieurs méthodes. Chaque méthode représente un point d'extension spécifique dans un objet standard de SAP. Lorsque vous implémentez une BADI, vous devez fournir une implémentation de chaque méthode pour ajouter la logique personnalisée.
      • Activation des BADI : Les BADI doivent être activées avant de pouvoir être utilisées. Pour activer une BADI, vous devez la lier à un point d'extension spécifique dans un objet standard de SAP. Cette liaison permet à SAP de savoir où et quand appeler votre implémentation de BADI.
      • Processus d'utilisation des BADI : Pour utiliser une BADI, vous devez suivre les étapes suivantes : a. Identifier la BADI appropriée pour l'objet standard de SAP que vous souhaitez étendre. b. Vérifier si l'objet dispose d'un point d'extension pour cette BADI. c. Activer la BADI et lier votre implémentation à ce point d'extension. d. Implémenter la logique personnalisée dans les méthodes de la BADI. e. La logique personnalisée sera exécutée lorsque l'objet standard de SAP atteint le point d'extension spécifié.

      • Les BADI multiples : Certains objets de SAP permettent l'utilisation de plusieurs implémentations de BADI pour étendre leurs fonctionnalités. Cela signifie que plusieurs logiques personnalisées peuvent être exécutées dans un certain ordre. Les BADI multiples offrent une flexibilité supplémentaire pour répondre à des exigences métier complexes.
      • Gestion des versions des BADI : Comme pour tout autre objet ABAP, les BADI sont également soumises à des mises à jour et des versions. Il est important de gérer correctement les versions des BADI lors de l'évolution de votre système SAP afin de garantir la compatibilité et la cohérence de vos extensions.
      • Les BADI offrent une approche souple et modulaire pour étendre les fonctionnalités standard de SAP. Elles permettent aux développeurs de personnaliser les processus métier sans modifier directement le code source standard, ce qui facilite les mises à jour et les améliorations ultérieures du système.

  22. BAPI : Business Application Programming Interface (Interface de programmation d'application commerciale)

    • BAPI est une interface de programmation fournie par SAP qui permet l'intégration de systèmes externes avec les applications SAP.
    • But des BAPI : Les BAPI sont conçues pour permettre aux développeurs d'intégrer des systèmes externes avec les applications SAP de manière standardisée et fiable. Elles permettent d'accéder et de manipuler les données et les processus métier de SAP de manière transparente, en fournissant des méthodes standardisées pour les opérations de lecture, d'écriture, de mise à jour et de suppression.
    • Structure des BAPI : Une BAPI est une interface de programmation qui expose un ensemble de méthodes pour effectuer des opérations spécifiques sur les objets métier de SAP. Chaque méthode représente une opération métier, telle que la création d'un client, la création d'une commande, l'extraction des données des stocks, etc. Les BAPI sont généralement basées sur des objets métier spécifiques, tels que les clients (BAPI_CUSTOMER_CREATEFROMDATA), les commandes de vente (BAPI_SALESORDER_CREATEFROMDAT2), etc.
    • Utilisation des BAPI : Les BAPI sont utilisées pour interagir avec les applications SAP à partir de systèmes externes ou d'applications personnalisées. Les développeurs peuvent appeler les méthodes BAPI via des langages de programmation tels que ABAP, Java, C#, etc., en utilisant les interfaces de communication appropriées, telles que les services web (SOAP/REST), les connexions RFC (Remote Function Call), etc. Les BAPI permettent de récupérer des données à partir de SAP, de les manipuler et de les mettre à jour selon les besoins.
    • Standardisation et stabilité : Les BAPI sont soigneusement conçues et documentées par SAP, ce qui assure une standardisation et une stabilité des interfaces d'intégration. Cela signifie que les méthodes BAPI restent généralement cohérentes entre les versions SAP, réduisant ainsi les efforts de développement et de maintenance lors de l'intégration avec SAP.
    • Fonctionnalités étendues : Les BAPI ne se limitent pas seulement aux opérations de base de données, mais elles offrent également des fonctionnalités étendues, telles que le traitement des transactions, la gestion des workflows, l'accès aux fonctions d'affaires spécifiques, etc. Cela permet aux systèmes externes de tirer pleinement parti des fonctionnalités et des processus métier de SAP.
    • Gestion des performances : Les BAPI sont conçues pour optimiser les performances lors de l'intégration avec SAP. Elles sont optimisées pour minimiser les appels réseaux et les opérations de traitement, ce qui garantit une communication efficace et une utilisation efficace des ressources système.
    • En utilisant les BAPI, les développeurs peuvent facilement intégrer des systèmes externes avec les applications SAP, ce qui permet un échange de données et une synchronisation des processus métier entre différents systèmes. Les BAPI offrent une approche standardisée et fiable.

  23. IDOC : Intermediate Document (Document intermédiaire)

    • IDOC est un format de données utilisé pour échanger des informations entre les systèmes SAP et d'autres systèmes externes.
    • But des IDocs : Les IDocs permettent l'échange de données entre systèmes SAP et entre systèmes SAP et systèmes externes de manière standardisée et fiable. Ils sont utilisés pour la communication entre les différentes applications SAP, ainsi que pour l'intégration avec des systèmes externes tels que des partenaires commerciaux, des fournisseurs ou des clients.
    • Structure des IDocs : Un IDoc est une structure de données standardisée qui contient les informations à échanger entre les systèmes. Il peut inclure des données relatives à des transactions commerciales telles que les commandes, les factures, les livraisons, etc. Chaque IDoc est basé sur un modèle de données spécifique, appelé Type d'IDoc.
    • Types d'IDocs : Il existe plusieurs types d'IDocs, chacun correspondant à un domaine fonctionnel spécifique. Voici quelques exemples de types d'IDocs couramment utilisés :

      1. ORDERS : Pour les commandes clients
      2. DELVRY03 : Pour les livraisons
      3. INVOIC02 : Pour les factures
      4. DESADV : Pour les avis d'expédition

    • Flux d'IDocs : Le flux d'IDocs implique généralement trois étapes clés :

      1. Émission : L'émetteur crée et envoie un IDoc contenant les données à échanger.
      2. Transfert : L'IDoc est transféré du système émetteur au système récepteur via des mécanismes tels que le transfert de fichiers, les services web, les connexions RFC, etc.
      3. Traitement : Le système récepteur traite l'IDoc en extrayant les données et en les intégrant dans ses propres processus métier.

    • Contrôle des IDocs : Les IDocs sont soumis à un processus de contrôle pour assurer leur intégrité et leur suivi. Chaque IDoc possède un statut qui indique son état actuel (créé, envoyé, traité, etc.), ce qui permet de surveiller et de suivre l'avancement de l'échange de données.
    • Personnalisation des IDocs : Les IDocs peuvent être personnalisés en fonction des besoins spécifiques d'intégration. Des segments supplémentaires peuvent être ajoutés pour inclure des informations supplémentaires, des règles de validation peuvent être définies, et des transformations peuvent être effectuées lors de la conversion des données entre les formats internes et externes.
    • Les IDocs offrent un moyen standardisé et fiable d'échanger des données entre les systèmes SAP et les systèmes externes. Ils facilitent l'intégration des processus métier et la collaboration avec les partenaires commerciaux, ce qui contribue à une meilleure efficacité opérationnelle et à une synchronisation des informations entre les différentes applications.

  24. ABAP : Advanced Business Application Programming (Programmation avancée d'applications commerciales)

    • ABAP est le langage de programmation utilisé pour développer des applications personnalisées dans l'environnement SAP.

  25. FICO : Finance and Controlling (Finance et contrôle)

    • FICO fait référence aux modules SAP FI (Comptabilité financière) et CO (Contrôle de gestion) qui couvrent les aspects financiers et de contrôle dans l'ERP SAP.

  26. BOM : Bill of Materials (Nomenclature des matériaux)

    • BOM est une liste des composants et des quantités nécessaires pour fabriquer un produit. Il est utilisé dans la gestion de la production et de l'inventaire dans SAP.

  27. LSMW : Legacy System Migration Workbench (Banc d'essai de migration de système hérité)

    • LSMW est un outil SAP utilisé pour migrer les données à partir de systèmes hérités vers SAP. Il facilite le processus de conversion et de chargement des données.
    • But de LSMW : LSMW est principalement utilisé pour migrer des données à partir de systèmes hérités ou externes vers SAP. Il fournit un processus guidé et des fonctionnalités d'automatisation pour faciliter l'importation et la conversion de données massives dans les modules SAP tels que la gestion des matériaux (MM), la gestion de la qualité (QM), la gestion de la production (PP), etc.
    • Phases de LSMW : LSMW se compose de trois phases principales :

      1. Analyse des données : Cette phase consiste à analyser la structure et le format des données sources, ainsi que les structures de données cibles dans SAP. Vous devez spécifier les règles de correspondance entre les champs source et les champs cibles de SAP.
      2. Conversion des données : Dans cette phase, vous configurez les règles de conversion pour convertir les données source dans le format requis par SAP. Vous pouvez effectuer des transformations, des modifications et des validations des données pour s'assurer de leur qualité avant l'importation.

    • Importation des données : Cette phase concerne l'exécution réelle de l'importation des données dans SAP. Vous pouvez choisir d'importer les données en mode test ou en mode réel, et vous pouvez suivre le processus d'importation pour identifier et résoudre les éventuelles erreurs.
    • Sources de données prises en charge : LSMW prend en charge diverses sources de données, notamment les fichiers plats (tels que CSV, texte délimité, Excel), les bases de données externes (Oracle, SQL Server, etc.) et les systèmes SAP (par exemple, une autre instance SAP). Vous pouvez extraire les données sources, les préparer et les formater avant de les importer dans SAP.
    • Objets LSMW : LSMW utilise des objets pour gérer le processus de migration des données. Les objets couramment utilisés sont les suivants :

      1. Batch Input Recording : Permet l'enregistrement des actions effectuées dans SAP pour importer les données et les réutiliser lors de la migration.
      2. Direct Input : Utilise des programmes standard de SAP pour importer les données directement dans les tables SAP cibles.
      3. BAPI (Business Application Programming Interface) : Utilise des BAPI pour importer les données à l'aide d'interfaces de programmation standardisées.

    • Personnalisation de LSMW : LSMW offre une certaine flexibilité pour personnaliser le processus de migration des données. Vous pouvez ajuster les règles de conversion, ajouter des étapes de validation supplémentaires, définir des règles de correspondance complexes, etc., pour répondre aux besoins spécifiques de votre migration.
    • Suivi et journalisation : LSMW fournit des fonctionnalités de suivi et de journalisation pour enregistrer les résultats de la migration. Vous pouvez générer des rapports d'erreur pour identifier et résoudre les problèmes éventuels lors de l'importation des données.
    • LSMW est un outil puissant pour la migration des données vers SAP. Il facilite l'importation de données massives tout en garantissant leur qualité et leur intégrité. Cela permet aux organisations de migrer efficacement leurs données vers SAP, en réduisant les erreurs manuelles et en assurant une transition fluide vers le nouvel environnement.

  28. SAP LTMC (Legacy Transfer Migration Cockpit) est un outil fourni par SAP pour faciliter la migration des données à partir de systèmes sources vers SAP S/4HANA.

    • But de SAP LTMC : SAP LTMC est conçu pour simplifier le processus de migration des données lors de la transition vers SAP S/4HANA. Il fournit une interface utilisateur conviviale et des fonctionnalités avancées pour extraire, transformer et charger (ETL) les données à partir de systèmes sources vers SAP S/4HANA de manière structurée.
    • Principales fonctionnalités de SAP LTMC :
      • Configuration de la migration : SAP LTMC propose une interface graphique permettant de configurer les objets de migration, tels que les données maîtres (clients, fournisseurs, matériaux, etc.) et les données transactionnelles (commandes, factures, mouvements de stocks, etc.).
      • Extraction des données : Il permet l'extraction des données à partir de systèmes sources en utilisant différents mécanismes, tels que les services web, les fichiers plats, les bases de données, les services OData, etc.
      • Transformation des données : SAP LTMC offre des fonctionnalités de transformation des données pour nettoyer, harmoniser et convertir les données extraites en format compatible avec SAP S/4HANA.
      • Validation et correction des données : L'outil fournit des mécanismes de validation des données afin de détecter et corriger les erreurs avant leur chargement dans SAP S/4HANA.

      • Chargement des données : SAP LTMC facilite le chargement des données transformées dans SAP S/4HANA en utilisant les services de chargement de données standard de SAP.
      • Suivi et journalisation : Il offre une fonctionnalité de suivi et de journalisation pour enregistrer les résultats de la migration, y compris les erreurs et les avertissements éventuels.

    • Migration des données prises en charge : SAP LTMC prend en charge la migration de divers types de données, notamment les données maîtres (clients, fournisseurs, employés, etc.), les données transactionnelles (commandes, factures, mouvements de stocks, etc.) et les données personnalisées spécifiques à l'entreprise.
    • Flexibilité et personnalisation : SAP LTMC offre une certaine flexibilité pour personnaliser le processus de migration des données. Vous pouvez ajuster les règles de transformation, ajouter des règles de validation supplémentaires, définir des règles de correspondance complexes, etc., pour répondre aux besoins spécifiques de votre migration.
    • Intégration avec d'autres outils : SAP LTMC est conçu pour fonctionner en étroite collaboration avec d'autres outils SAP tels que l'outil de conversion des données (SAP LT Conversion) et l'outil de vérification des données (SAP LT Data Validation). Cette intégration permet une migration harmonieuse et complète des données vers SAP S/4HANA.
    • SAP LTMC est un outil puissant et convivial pour la migration des données vers SAP S/4HANA. Il facilite le processus de migration en offrant une interface intuitive et des fonctionnalités avancées pour extraire.

  29. RFC : Remote Function Call (Appel de fonction à distance)

    • RFC est un mécanisme utilisé par SAP pour appeler des fonctions à distance entre différents systèmes SAP ou entre SAP et des systèmes externes.
    • But des RFC : Les RFC permettent aux applications SAP de communiquer avec d'autres systèmes, qu'ils soient internes ou externes à l'environnement SAP. Ils facilitent l'échange de données et l'exécution de fonctions entre les systèmes de manière transparente.
    • Types de RFC : Il existe plusieurs types de RFC dans SAP, tels que :

      1. Synchronous RFC : Dans ce type de RFC, l'appelant attend une réponse immédiate de l'application distante. Il s'agit d'une communication synchrone, où l'appelant bloque jusqu'à ce qu'il reçoive la réponse.
      2. Asynchronous RFC : Dans ce type de RFC, l'appelant n'attend pas de réponse immédiate de l'application distante. Il envoie simplement une demande et poursuit son propre traitement, sans bloquer.
      3. Transactional RFC (tRFC) : Ce type de RFC est utilisé pour garantir une exécution transactionnelle des appels RFC. Il permet d'assurer l'intégrité des données lors de l'échange entre les systèmes.

    • Utilisation des RFC : Les RFC sont utilisés pour appeler des fonctions à distance dans les systèmes SAP. Cela peut inclure l'appel de fonctions standard de SAP, telles que la création d'un bon de commande, l'extraction de données de base, etc., ou l'appel de fonctions personnalisées développées spécifiquement pour les besoins d'intégration d'une organisation.
    • Communication entre systèmes : Les RFC permettent à un système SAP d'appeler des fonctions sur un autre système SAP, que ce soit sur le même serveur ou sur un serveur distant. Ils peuvent également être utilisés pour communiquer avec des systèmes externes non SAP, en utilisant des interfaces de communication appropriées telles que les services web (SOAP/REST).
    • Sécurité et authentification : Les RFC peuvent être configurés avec des paramètres de sécurité pour assurer l'authentification et la confidentialité des données échangées entre les systèmes. Des mécanismes tels que les certificats
    • numériques, les clés d'authentification et le chiffrement peuvent être utilisés pour sécuriser les communications RFC.
    • Gestion des performances : Les RFC sont conçus pour optimiser les performances lors de la communication entre les systèmes SAP. Ils utilisent des mécanismes de mise en cache, de compression des données et d'optimisation du réseau pour assurer une communication efficace et une utilisation efficace des ressources système.
    • En utilisant les RFC, les systèmes SAP peuvent échanger des données et exécuter des fonctions à distance, ce qui facilite l'intégration avec d'autres systèmes et permet une collaboration transparente entre différentes applications. Les RFC offrent une méthode fiable et standardisée pour la communication inter-système dans l'environnement SAP.

  30. SAPUI5 : SAP User Interface for HTML5 (Interface utilisateur SAP pour HTML5)

    • SAPUI5 est un framework de développement web utilisé pour créer des applications basées sur le web avec une interface utilisateur moderne et réactive.

Comme vous avez pu le constatez ce glossaire contient des expressions fonctionnelles et d’autres plus techniques. Ce document devrait donc vous aider à mieux comprendre les abréviations couramment utilisées dans le contexte de SAP. Toutefois nous avons bien conscience n’avoir pas été exhaustif sur l’ensemble des acronymes et expressions utilisés par nos pairs. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations complémentaires ! Et encore mieux, aidez-nous à compléter ce glossaire en apportant les précisions ou les acronymes qui pourraient manquer !

De plus, les nouveautés proposées par SAP et toutes les innovations technologiques portées par l’éditeur font qu’aujourd’hui ce glossaire s’enrichit quotidiennement de nouvelles entrées. Chez Hargos, nous nous efforçons de suivre ces évolutions et de tenir informés nos clients des nouveaux outils mis à disposition et ce qu’ils pourraient vous apporter…


VLM-outil-SAP-ROI-avec-Hargos

VLM outil pour vérifier la rentabilité d’un projet SAP

Introduction au VLM

Avec cet article nous allons revenir sur un sujet assez récurrent dans les PME : comment se convaincre de la pertinence d’un projet ERP au sein de mon entreprise ? Nous avons déjà abordé cette question dans un précédent article ( "Comment présenter un projet ERP à votre comité de direction") toutefois nous n’avons pas apporté de réponses concrètes en présentant un outil qui puisse vous accompagner dans cette recherche de vérité.

Parce qu’un projet réussi est forcément sponsorisé par l’équipe dirigeante d’une entreprise, il est important d’apporter tous les éléments nécessaires à la direction générale pour choisir une solution en connaissance de cause et surtout pour que ceux-ci soient les premiers convaincus de ce choix. La pertinence d’un investissement dans une solution ERP passe donc par une estimation la plus fine possible du ROI (retour sur investissement) du projet.

Cependant, comme bien souvent, les PME sont victimes du poids de leur histoire et ont souvent du mal à se projeter sur la nouvelle organisation que va imposer un nouveau système d’information. De plus, décréter des gains de productivité, anticiper des diminutions de niveau de stocks ou calculer des réductions de délais de livraisons ne se fera pas naturellement sans avoir un outil mis à disposition pour nous aider dans cette démarche. Nous avons essayé de vous apporter un éclairage sur les apports quotidien d’un ERP pour un industriel ("Comment aider les industriels au quotidien avec un ERP"). Mais cette approche reste très théorique et chacun doit pouvoir travailler sur ses propres particularités et caractéristiques pour valoriser les gains possible qu’il est en droit d’attendre d’un tel projet

C’est pourquoi, pour répondre à cette interrogation, SAP met à disposition de ses partenaires une plateforme de calcul de rentabilité de projet baptisée VLM (Value Lifecycle Management). Cet outil s’articule autour de plusieurs composants qui permettent d’affiner le calcul de ROI :

  • MTN = Move The Needle
  • PoV = Point of View
  • Survey ou mode d’évaluation
  • Et le Business Case

MTN = Move the Needle

Parce qu’une étude de rentabilité sous-entend qu’on doit bien se connaître avant toute chose, la plateforme VLM nous proposera de travailler sur une comparaison ciblée avec nos pairs. Cette première partie consiste donc à comparer les données chiffrées du client avec ses principaux concurrents ou ayant des activités similaires sur les territoires que nous aurons pris soin de prédéfinir ensemble. Cette comparaison va se faire autour de données comptables du domaine public et va positionner le classement du client par rapport aux autres entreprises ciblées.

A la suite de cette première étude nous saurons ainsi positionner objectivement notre entreprise par rapport aux meilleurs du marché, par rapport à la moyenne du marché et surtout nous positionner grâce aux indicateurs qui nous semblent les plus significatifs pour notre activité.

Ainsi, en standard la plateforme nous proposera de nous comparer selon les données chiffrées suivantes :

  • Croissance annuelle du CA en %
  • Marge opérationnelle en %
  • Le revenu par employé
  • COGS en % du CA
  • Délais de recouvrement des créances clients
  • Cycle de conversion des liquidités (Jrs stocks + délais vente- recouvrement dettes en jrs)

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et en fonction des spécificités liées à notre activité, à notre zone de couverture, à notre environnement socio-économique ou à notre marché, il sera possible d’ajouter à cette liste proposée par défaut des métriques qui nous semblent plus pertinents.

L’esprit de cette première étape de notre étude est de nous positionner objectivement par rapport à des industriels qui sont confrontés aux mêmes difficultés que celles que je rencontre. A l’issue de cette première étape le système va alors nous proposer une liste de forces, faiblesses et difficultés. Cette liste représente donc juste une extraction objective de comment notre entreprise se positionne sur son marché.

Est-ce que nous sommes les meilleurs en termes d’évolution de croissance de CA ? Est-ce que nous sommes dans la moyenne des délais de recouvrement de la dette client ? Est-ce que nous faisons partis des mauvais élèves sur le taux de rotation de stocks ? A partir de cette liste de forces et faiblesses et en fonction de notre classement, la plateforme VLM va alors nous proposer un plan d’action concret avec quelques points clés qu’il conviendra de travailler et d’approfondir (cf exemple ci-dessous).

VLM affichage de la liste de forces, faiblesses et difficultés de votre entreprise.

Les copies d’écran fournies dans cet article sont en Anglais, mais la plateforme propose plusieurs langues de travail possible (incluant le Français).

Sur l’exemple proposé nous pouvons alors constater que quelques points sont mis en exergue.

Les forces : ce sont les indicateurs qui font que notre entreprise est compétitive sur son marché. Ces indicateurs restent un point de vigilance. Un projet ERP, donc un projet de réorganisation, ne doit pas perdre de vue ces indicateurs et garder ceux-ci à leur niveau actuel.

Les opportunités : ces indicateurs sont les points sur lesquels l’entreprise devra porter une attention particulière. En effet, le système a identifié que l’amélioration de ces métriques aura un effet levier important sur la rentabilité du projet. En d’autres termes, ce sont les indicateurs qui nous feront réellement er rapidement progresser.

Les faiblesses : cette colonne représente clairement nos points faibles. On n’aura pas forcément un gros ROI en améliorant ces points, toutefois on se positionne dans le dernier quart des entreprises comparées sur ces points. Bien entendu des actions correctrices devront être imaginées pour revenir à une situation plus confortable.

Ces données ne sont que des suggestions de la plateforme et à tout moment nous aurons la main sur le système pour éventuellement changer nos priorités. Il faut cependant garder à l’esprit que à vouloir trop en faire on finira par être submergé par les informations à gérer. On ne saurait donc trop vous conseiller de rester raisonnable sur les points d’amélioration à travailler pour cette étude de rentabilité. Enfin, si les résultats ne vous semblent pas satisfaisant n’oublions pas qu’à tout moment on pourra revenir sur les données pour corriger et modifier celles-ci.

A ce stade, nous avons terminé la première étape de notre étude de rentabilité du projet. Nous savons désormais quels sont les points d’améliorations que nous pouvons ambitionner sur notre projet. Il est enfin temps de passer à la seconde phase de cette étude.

Le PoV = Point of View

La seconde étape consiste donc à définir les « line of Business » sur lesquelles nous allons travailler.

Cette étape est assurée par le module PoV = Point of View

En fonction du début de notre étude (le MTN vu au paragraphe précédent), le système nous propose donc par défaut de travailler sur différentes composantes de l’organisation du client.

  • Les finances,
  • Les ventes,
  • La logistique
  • La recherche et développement ou R&D
  • Les services, etc…

Et dans chacune de ces composantes, il conviendra alors de sélectionner les tendances qui caractérisent le business de notre client. Il sera bien entendu de bon ton de respecter les suggestions faîtes par le module MTN. Par exemple, les clients demandent de plus en plus de connexions multi-canal intégrant des prestations de services qui accompagnent les produits.

Dans ces différentes tendances, qu’on ne pourra pas couvrir en totalité, le client va alors choisir ses priorités stratégiques. Puis nous allons relier ces priorités avec les « Pains points » du client. La plateforme va alors nous proposer un jeu de scénarii pour traiter les points listés (ex ci-dessous) ainsi que des témoignages clients en relation avec les choix du client.

Outil VLM pour SAP - POV - La plateforme va alors nous proposer un jeu de scénarii pour traiter les points listés.

Ces propositions vont s’inscrire dans une hypothèse de mise en œuvre des solutions SAP. Ainsi, sur la base des innovations et des outils proposés par SAP le PoV pourra alors proposer une première approche pour apporter une ou plusieurs réponses aux problématiques identifiées lors de l’étape précédente.

L’utilisateur doit toujours garder en tête que le système ne fait que des propositions et en aucun nous impose un chemin pour répondre aux besoins. A ce stade, c’est l’expertise d’un partenaire comme Hargos qui saura vous indiquer la pertinence du choix d’une trajectoire. En effet, très souvent on est à la recherche de solutions pour répondre à des dysfonctionnements et on veut tout traiter en même temps.

Cependant comme nous vous l’avons déjà exprimé, un projet ERP est avant tout un projet organisationnel et ne doit pas être pris par le prisme de la technique. Hargos a travaillé sur de nombreux projets et aura suffisamment de recul et d’objectivité pour vous assister sur la trajectoire à mettre en œuvre afin d’optimiser la réussite du projet.

Il est temps maintenant de passer au module suivant de notre plateforme VLM.

Le module « Survey »

L’étape suivante va consister à remplir le module « Survey » ou module d’évaluation.

Cette évaluation est destinée aux organisations et doit être interprété comme un guide pour créer la feuille de route de la transformation numérique en sélectionnant un ERP intelligent. Il sera possible de travailler l’évaluation des mesures clés et des meilleures pratiques dans les domaines suivants :

  • La gestion des approvisionnements
  • La gestion des ventes
  • La gestion des services
  • R&D/ Ingénierie
  • La chaîne d'approvisionnement
  • La gestion de fabrication / production
  • La gestion des actifs immobilisés
  • La gestion financière de l’entreprise (incluant la partie contrôle de gestion et trésorerie)
  • Les ressources humaines et l’informatique

Dans ce module d’évaluation, le client devra apporter des données chiffrées propres à son activité :

  • CA
  • Nbre d’employés
  • Produit d’exploitation
  • Frais de ventes, frais généraux et administratifs
  • Coûts de biens/services vendus
  • Stock annuel moyen
  • Etc

A ces différents « métriques » on va associer des objectifs opérationnels. Par exemple Comment je veux gérer mes remises et discount avec le projet ? Quel taux de rotation de stocks est acceptable (et atteignable) pour l’entreprise ? De combien de points je veux augmenter mon service client ?

A l’issue de l’évaluation, le VLM va calculer les principaux indicateurs de performance de l’entreprise du client et comparer celui-ci à ses concurrents. L’idée de ce rapport est de donner une vision éclairée de la maturité numérique du client et de donner une feuille de route pour un futur projet.

C’est également dans le process évaluation qu’on va donner les coûts estimés du projet pour calculer un ROI et les gains attendus par le projet (exemples ci-dessous).

Tableau Survey du VLM SAP Hargos
Tableau Survey du VLM SAP avec Hargos

Sur la base de ces éléments calculés à partir des vraies données chiffrées du client, on a donc une estimation argumentée sur la pertinence du projet et sur la fiabilité économique de celui-ci.

En effet, toute entreprise qui investit veut connaître la portée et les impacts de sa dépense.

En d’autres termes : « combien d’euros me rapporte un euro dépensé ? ».

Conclusion

Notre étude arrive à son terme ; nous avons une étude comparative par rapport à nos pairs, nous avons identifié les points clés d’amélioration de notre organisation et nous avons valorisé la pertinence économique de l’investissement projet. Et maintenant, que faire de ces éléments entre nos mains ?

Les objectifs d’une étude VLM consistent à donner une vision des forces et faiblesses d’une entreprise, de valoriser ces faiblesses et de donner des objectifs chiffrés en termes d’amélioration.

Hargos, intégrateur spécialiste des solutions SAP à destination des PME, propose de vous accompagner sur cette étude.

En effet, l’utilisation de la solution VLM a pour unique ambition de nous mettre en exergue les tâches à fortes valeurs ajoutées sur lesquelles se concentrer et qui impacteront le ROI de notre projet. Il faudra désormais partager les conclusions auxquelles nous sommes arrivées avec les instances dirigeantes et décideuses de la société (direction générale, COMEX, actionnaires, etc). La solution VLM saura également vous accompagner sur cette phase de partage des résultats en générant un support de présentation que vous pourrez alors personnaliser.

Hargos, convaincu de la pertinence de cette démarche pour ses clients, a acquis des compétences sur cette solution et propose de vous accompagner pour une étude de ROI de votre système d’information.

L’objet de cette étude n’est pas forcément de vous proposer une solution mais de nous aider à visualiser les objectifs et les enjeux d’un projet ERP. A partir de ces données, Hargos est spécialisé sur les solutions SAP et saura alors vous décrire le projet idéal pour obtenir la meilleure valeur possible et le meilleur retour sur investissement pour votre nouvelle solution SAP.


Aider les industriels au quotidien avec l'ERP SAP S/4 HANA

Comment aider les industriels au quotidien avec un ERP ?

Introduction

Dans l’article de ce mois nous allons essayer de vous donner un retour d’expérience sur les différents cas que nous avons croisé lors de nos projets ERP. En effet, nous sommes souvent sollicités par nos clients ou prospects pour résoudre des problèmes organisationnels organiques aux entreprises. Or, avec un peu de recul, on s’aperçoit que très souvent, il existe un tronc commun de difficultés qu’on rencontre régulièrement et qui se répète à l’envie quel que soit le secteur d’activité de nos interlocuteurs.

Ainsi, dans leurs opérations quotidiennes, les industriels rencontrent de nombreuses difficultés, notamment en termes de gestion des stocks, d’optimisation de leur production, d’efficacité de leur chaîne d'approvisionnement, de gestion des ventes, d’alignement des finances à leurs ambitions et de respect de la conformité réglementaire inhérente à toute activité. La société Hargos et la solution SAP S/4 HANA peuvent aider à résoudre ces problèmes en proposant une solution intégrée et flexible.

Dans cet exposé, nous vous proposons donc de survoler quelques dysfonctionnements fréquents que nous rencontrons. A chacun de ces défis nous avons su proposer une solution en respectant le standard de l’ERP.

Quelques difficultés régulièrement rencontrées par les industriels

Voici quelques exemples de difficultés rencontrées par les industriels et comment SAP S/4 HANA peut y remédier :

Gestion des stocks

Les professionnels doivent souvent faire face à des problèmes de gestion des stocks. Le stockage excessif entraînant des coûts supplémentaires et de la trésorerie inutilement immobilisée, ou le stockage insuffisant entraînant des retards de livraisons pour les clients.

Des difficultés à suivre les niveaux de stocks et des difficultés à piloter des seuils de réapprovisionnement permettant d’avoir un stock le plus juste possible. Hargos, avec SAP S/4 HANA, propose une solution de gestion des stocks en temps réel, permettant aux entreprises de suivre les niveaux de stocks en temps réel et de déclencher automatiquement des commandes pour éviter les ruptures de stock.

Gestion de stock avec ERP SAP S/4 HANA et le soutien d'Hargos
Gestion de stock avec ERP SAP S/4 HANA et le soutien d'Hargos

Nous proposons également de piloter finement les niveaux de stocks pour pouvoir ajuster le plus finement possible le niveau de stocks à maintenir pour satisfaire la demande de vos clients en impactant le moins possible la trésorerie de l’entreprise. Parce que la gestion des stocks est un savant équilibre entre les besoins à satisfaire et les moyens mobilisables, la solution temps réel proposée par SAP S/4 HANA est aujourd’hui la plus pertinente pour vous aider à arbitrer.

Gestion de la production

Les industriels doivent satisfaire du mieux possible leurs donneurs d’ordre. Pour répondre à ces demandes ils peuvent rencontrer des difficultés dans la planification de la production et peuvent être amené à arbitrer entre plusieurs priorités pour trouver les meilleurs compromis. Cet arbitrage se fera souvent au détriment de l’efficacité en termes de gestion des coûts et mettra également de côté la coordination des différentes activités qui constitue une chaîne de production.

L’efficacité et le ressenti de désorganisation sera alors au cœur des problématiques à résoudre. SAP S/4 HANA propose un module de gestion de la production qui sait prendre en compte toutes les contraintes d’équipes, toutes les contraintes techniques, toutes les contraintes de coûts (respect de certaines marges) et la disponibilité des machines et des composants pour proposer, grâce à sa puissance de calcul un planning de production clair, précis et atteignable.

Dans le cas où l’équation ne serait pas soluble, la solution SAP S/4 HANA vous mettra alors à disposition tous les éléments vous permettant d’arbitrer objectivement en désorganisant le moins possible l’entreprise. Les fonctionnalités de gestion de production de la solution ERP SAP S/4 HANA permettent également de suivre et de contrôler les processus de production de manière efficace.

Chaîne d'approvisionnement

Pour servir au mieux leurs clients, les industriels ont absolument besoin d’anticiper et d’avoir de la visibilité sur leur chaîne d’approvisionnement. Or, très souvent, ils sont confrontés à des problèmes de visibilité et de transparence dans cette même chaîne d'approvisionnement, entraînant des retards de livraison aux clients et parfois des coûts supplémentaires pour corriger les erreurs.

Hargos, avec la solution SAP S/4 HANA Cloud public, propose une solution de gestion de la chaîne d'approvisionnement en temps réel. Ce mode de gestion permet aux entreprises de suivre avec précision tous les mouvements de marchandises et de matières premières tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

En plus de cette traçabilité et de cette transparence, la solution saura identifier et anticiper d’éventuels dysfonctionnements. Cette capacité permet alors aux utilisateurs d’anticiper les problèmes et de mettre en place les actions correctrices avant qu’il ne soit trop tard.

Gestion des ventes

La vente est au cœur du métier de nos clients. Les industriels rencontrent parfois des difficultés dans la gestion de leurs commandes : une facturation parfois incomplète, des paiements clients en retard et non relancés, un carnet de commandes difficile à suivre, des marges sur ventes non connues, etc.

Hargos, avec la solution SAP S/4 HANA Public Cloud propose une solution de gestion des ventes permettant aux entreprises de gérer les processus de vente de manière efficace, en temps réel, avec des process de qualité tout en fournissant une bonne perception de service client.

La solution Public Cloud de SAP autorise des ventes multi-canal : une commande pourra venir d’un devis, d’un site internet, d’une plateforme de vente, d’une commande saisie dans le système, etc. Toutes les sources sont imaginables.

De même, travailler avec la solution SAP, c’est avoir la garantie d’une information unique, à jour et fiable. À tout moment, l’utilisateur pourra ainsi avoir une vision exhaustive de l’ensemble du process de vente : carnet de commande, retards, avances, balance des règlements, prévisions, etc.

Gestion financière

Enfin, la finalité de toute activité industrielle reste la gestion financière. Tout industriel peut rencontrer des difficultés dans la gestion de ses flux de trésorerie, la budgétisation et le respect des conformités réglementaires. SAP garantie la compatibilité de sa solution avec les contraintes fiscales et légales des pays où est commercialisée sa solution.

Hargos propose une solution de gestion financière (temps réel) avec SAP S/4 HANA
Hargos propose une solution de gestion financière (temps réel) avec SAP S/4 HANA

Hargos s’appuie sur les bonnes pratiques (Best Practices) de SAP S/4 HANA Cloud Public pour être en mesure de proposer une solution de gestion financière (temps réel), permettant aux entreprises de suivre les flux de trésorerie sur plusieurs organismes bancaires, de planifier les budgets et de se conformer aux réglementations financières.

Bien entendu, comme sur toutes les autres fonctionnalités SAP, la solution embarque en son sein tous les moteurs de calculs et d’intelligence qui permettront à l’utilisateur d’être alerté d’une façon interactive par le système en cas de détection d’un possible dysfonctionnement. La raison même des solutions SAP consiste à permettre l’anticipation plutôt que la réaction face à des événements inattendus.

En résumé, SAP S/4 HANA peut aider les industriels à résoudre leurs problèmes en offrant une solution intégrée et flexible pour la gestion des stocks, la production, la chaîne d'approvisionnement, les ventes et les finances.
Cette solution permet aux entreprises de suivre leurs activités en temps réel, de coordonner les processus et d'améliorer la visibilité et la transparence de leur chaîne d'approvisionnement. Et bien entendu, Hargos apporte son expérience, son expertise, son pragmatisme et sa technicité pour vous accompagner sur la mise en place de ces fonctions qui pourront vous aider à corriger quelques difficultés.

La conformité règlementaire pour les industriels

Pour compléter ces quelques éléments de dysfonctionnements que nous rencontrons régulièrement, il nous semble important de revenir sur l’engagement de SAP à respecter la conformité de sa solution vis-à-vis des administrations locales.

La conformité règlementaire est un concept qui se réfère à la capacité d'une entreprise à respecter les lois, les règlements, les normes et les standards en vigueur dans son secteur d'activité. Les réglementations peuvent varier selon les secteurs d'activité, les pays et les régions, mais elles ont toutes pour but de protéger les intérêts des consommateurs, de garantir la sécurité des employés et de préserver l'environnement.

La conformité règlementaire est une responsabilité essentielle pour les entreprises
La conformité règlementaire est une responsabilité essentielle pour les entreprises

La conformité règlementaire est une responsabilité essentielle pour les entreprises car le non-respect des réglementations peut entraîner des conséquences graves telles que des amendes, des poursuites judiciaires, des pertes de réputation et des impacts financiers importants. Les entreprises doivent donc être en mesure de suivre les règlementations en vigueur et de les mettre en œuvre dans leur activité.

Pour être conforme aux réglementations, les entreprises doivent identifier les réglementations applicables à leur secteur d'activité et aux pays dans lesquels elles opèrent, mettre en place des politiques et des procédures pour se conformer à ces réglementations, former leur personnel pour comprendre les exigences règlementaires et vérifier régulièrement leur conformité.

Les solutions logicielles de gestion, telles que SAP S/4 HANA, peuvent aider les entreprises à respecter les réglementations en intégrant des fonctionnalités de conformité règlementaire dans leurs processus opérationnels. Par exemple, SAP S/4 HANA Cloud Public peut aider les entreprises à suivre les réglementations financières, à gérer les risques de conformité et à automatiser les tâches liées à la conformité, telles que la gestion des certifications, des licences et des permis.

En résumé, la conformité règlementaire est un aspect important de la gestion des entreprises, qui nécessite une attention particulière pour éviter les conséquences négatives sur les activités de l'entreprise.

Les solutions logicielles de gestion, telles que SAP S/4 HANA Cloud public, peuvent aider les entreprises à se conformer aux réglementations en vigueur en fournissant des fonctionnalités de gestion de la conformité règlementaire intégrées à leurs processus opérationnels.

La conformité a donc avant tout une finalité fiscale, légale et économique. Mais, au-delà de la conformité, les entreprises doivent également savoir respecter les normes édictées par les instances. Ces normes auront pour but alors d’encadrer certains secteurs d’activité pour protéger les consommateurs ou les travailleurs, pour protéger l’environnement, pour garantir la qualité des produits vendus ou par protectionnisme pour protéger un marché.

Quelques normes en vigueur pour les entreprises du secteur de l'industrie manufacturière

Il existe de nombreuses normes en vigueur pour les entreprises du secteur de l'industrie manufacturière, qui sont mises en place pour garantir la sécurité des travailleurs, la qualité des produits et la protection de l'environnement. Voici quelques-unes des normes les plus courantes :

Normes ISO

Les normes ISO (Organisation internationale de normalisation) sont des normes internationales qui définissent les exigences pour les systèmes de gestion de la qualité, de l'environnement et de la santé et de la sécurité au travail. Les entreprises du secteur de l'industrie manufacturière peuvent être certifiées selon ces normes pour démontrer leur conformité à des normes reconnues au niveau international.

Les normes ISO (Organisation internationale de normalisation)
Les normes ISO (Organisation internationale de normalisation)

Normes de sécurité

Les normes de sécurité, telles que les normes NFPA (National Fire Protection Association) et les normes OSHA (Occupational Safety and Health Administration), sont mises en place pour garantir la sécurité des travailleurs dans les usines de fabrication. Ces normes spécifient les exigences pour les équipements de protection individuelle, les équipements de sécurité, les systèmes de prévention des incendies et les plans d'urgence.

Normes environnementales

Les normes environnementales, telles que la norme ISO 14001, sont mises en place pour minimiser l'impact environnemental de l'activité de l'entreprise. Ces normes définissent les exigences pour la gestion de l'énergie, la réduction des déchets et la réduction de l'utilisation de matières dangereuses.

Normes de performance

Les normes de performance, telles que la norme Lean Manufacturing et la norme Six Sigma, sont mises en place pour garantir une production efficace et de qualité. Ces normes définissent les exigences pour la gestion des processus de production, l'amélioration continue et la réduction des coûts.

Normes de sécurité alimentaire

Les normes de sécurité alimentaire, telles que la norme HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points), sont mises en place pour garantir la sécurité des aliments fabriqués dans les usines de fabrication alimentaire. Ces normes définissent les exigences pour la gestion des risques alimentaires, la traçabilité des produits et la mise en place de mesures préventives.

Les normes de sécurité alimentaire, telles que la norme HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points)
Les normes de sécurité alimentaire, telles que la norme HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points)

En résumé, il est essentiel pour les entreprises du secteur de l'industrie manufacturière de respecter les normes en vigueur pour garantir la sécurité des travailleurs, la qualité des produits et la protection de l'environnement. Les normes ISO, les normes de sécurité, les normes environnementales, les normes de performance et les normes de sécurité alimentaire sont quelques-unes des normes les plus courantes qui s'appliquent à ces entreprises.

Normes en vigueur pour les entreprises du secteur de la distribution et les grossistes

Les entreprises du secteur de la distribution et les grossistes sont soumis à des normes et des réglementations afin d'assurer la sécurité des consommateurs, la protection de l'environnement et la transparence dans leurs activités commerciales. Voici quelques-unes des normes en vigueur pour ce secteur :

Les entreprises du secteur de la distribution et les grossistes sont soumis à des normes
Les entreprises du secteur de la distribution et les grossistes sont soumis à des normes

Normes d'hygiène alimentaire

Les entreprises de distribution et de grossistes de produits alimentaires doivent se conformer à des normes d'hygiène alimentaire strictes pour garantir la sécurité alimentaire. Des normes comme HACCP (Hazard Analysis and Critical Control Points) sont appliquées pour garantir la qualité et la sécurité des aliments.

Normes de sécurité des produits

Les entreprises de distribution et de grossistes doivent s'assurer que les produits qu'elles vendent sont sûrs pour les consommateurs. Des normes de sécurité des produits telles que la directive européenne sur la sécurité des produits (CE) 765/2008 et la norme ISO 10377 (Sécurité des produits - Méthodes d'essai) peuvent être appliquées pour s'assurer de la sécurité des produits.

Normes de qualité

Les entreprises de distribution et de grossistes doivent respecter des normes de qualité pour garantir que les produits qu'elles vendent répondent aux attentes des consommateurs. Des normes de qualité telles que la norme ISO 9001 (Systèmes de management de la qualité) peuvent être utilisées pour garantir la qualité des produits et des services.

Normes environnementales

Les entreprises de distribution et de grossistes doivent respecter des normes environnementales pour minimiser leur impact sur l'environnement. Des normes telles que la norme ISO 14001 (Systèmes de management environnemental) peuvent être appliquées pour minimiser l'impact environnemental des activités commerciales.

Normes de protection des données

Les entreprises de distribution et de grossistes sont tenues de respecter les normes de protection des données pour protéger les données personnelles des clients et des employés. Des normes telles que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'Union européenne peuvent être appliquées pour garantir la protection des données.

En résumé, les entreprises de distribution et les grossistes doivent respecter les normes et les réglementations applicables à leur secteur pour garantir la sécurité des consommateurs, la protection de l'environnement et la transparence dans leurs activités commerciales. Les normes d'hygiène alimentaire, de sécurité des produits, de qualité, environnementales et de protection des données sont quelques-unes des normes les plus courantes qui s'appliquent à ces entreprises.

Focus sur la norme ISO 14001

La norme ISO 14001 est une norme internationale de gestion environnementale qui fournit aux organisations un cadre pour gérer et améliorer leurs impacts environnementaux. Elle est conçue pour aider les organisations à identifier et à gérer les impacts environnementaux associés à leurs activités, produits ou services, et à améliorer leur performance environnementale de manière systématique et cohérente.

La norme ISO 14001 est une norme internationale de gestion environnementale
La norme ISO 14001 est une norme internationale de gestion environnementale

La norme ISO 14001 repose sur un système de management environnemental (SME), qui est un cadre permettant aux organisations de gérer et d'améliorer leur performance environnementale de manière intégrée et systématique. Le SME est basé sur le principe de l'amélioration continue et comprend les éléments suivants :

  1. La politique environnementale : une déclaration officielle de l'engagement de l'organisation envers l'environnement.
  2. La planification : l'identification des aspects environnementaux significatifs de l'organisation, l'évaluation des impacts environnementaux et la mise en place d'objectifs et de cibles pour améliorer la performance environnementale.
  3. La mise en œuvre et l'exploitation : la mise en place de procédures et de pratiques pour atteindre les objectifs et les cibles environnementaux.
  4. La vérification : la surveillance et l'audit de la performance environnementale de l'organisation.
  5. La revue de direction : une évaluation périodique de la performance environnementale de l'organisation par la direction.

La norme ISO 14001 couvre un large éventail d'aspects environnementaux, tels que l'utilisation des ressources naturelles, la gestion des déchets, la pollution de l'air et de l'eau, les émissions de gaz à effet de serre, l'impact sur la biodiversité, etc. Elle est conçue pour être utilisée par des organisations de toutes tailles et de tous secteurs d'activité.

Les avantages de la mise en place de la norme ISO 14001 comprennent :

  • La réduction des impacts environnementaux et des coûts associés à la gestion environnementale.
  • L'amélioration de la conformité réglementaire et de la réputation de l'entreprise.
  • L'amélioration de la relation avec les parties prenantes (clients, actionnaires, employés, etc.).
  • La stimulation de l'innovation et de la compétitivité grâce à l'identification de nouvelles opportunités commerciales liées à la gestion environnementale.

En résumé, la norme ISO 14001 est une norme internationale de gestion environnementale qui fournit aux organisations un cadre pour gérer et améliorer leur performance environnementale de manière systématique et cohérente. Elle repose sur un système de management environnemental qui comprend la politique environnementale, la planification, la mise en œuvre, la vérification et la revue de direction. Les avantages de la mise en place de cette norme comprennent la réduction des impacts environnementaux, l'amélioration de la conformité réglementaire et de la réputation de l'entreprise, ainsi que la stimulation de l'innovation et de la compétitivité.

Conclusion

Un projet ERP est rarement lancé pour gérer l’adhésion à ces normes règlementaires. Toutefois, une bonne solution ERP comme SAP S/4 HANA Cloud Public pourra servir de support pour accompagner les entreprises dans leur process de validation. Ainsi, de nombreux client Hargos profitent de leur solution ERP pour passer les certifications ISO ou de performance. En effet, un bon outil de gestion fiable et rigoureux apportera la matière nécessaire pour répondre aux besoins de traçabilité et de pilotage induit par la mise en place de normes ISO.

Les besoins de traçabilité et de pilotage induit par la mise en place de normes ISO
Les besoins de traçabilité et de pilotage induit par la mise en place de normes ISO

Il va de soi que toute l’équipe Hargos reste au côté de ses clients pour les accompagner sur ces projets qualité pour éventuellement adapter la solution à la mise en place de nouveaux processus de gestion.

Découvrez nos offres de services et contactez-nous pour obtenir des conseils.


MOE MOA quelles différences et utilité pour un projet chez Hargos

Comprendre les rôles clés de MOE et MOA dans la gestion de projets ERP

MOE et MOA : décryptage de leurs rôles distincts dans les projets ERP

Certains projets d’implémentation d’ERP peuvent être complexes du fait de leur dimensionnement et nécessitent une collaboration étroite entre les différents acteurs impliqués, notamment entre les personnes qui expriment le besoin et les personnes qui mettent en œuvre la solution.

Dans ce cadre, des rôles et des fonctions sont définies pour chaque acteur du projet de façon à organiser celui-ci et permettre une fluidité entre les différentes composantes du projet.

Ces rôles sont associés à des responsabilités précises et clairement définies pour éviter tout malentendu sur le projet. Ces rôles sont ceux du MOE et de l’AMOE d’un côté et ceux du MOA et de l’AMOA d’un autre côté. La relation entre ces acteurs peut parfois être formalisée dans un document nommé le Plan Qualité Projet qui définit les contours du projet les responsabilités de chacun selon la Méthode RACI.

Rôles expliqués : MOE, MOA, AMOE, et AMOA dans le contexte ERP

  • MOE (Maîtrise d'œuvre) : Le MOE est responsable de la mise en œuvre technique du projet SAP. Il est chargé de concevoir, réaliser et déployer les solutions SAP dans le cadre du projet. Le MOE doit avoir une expertise technique approfondie sur SAP pour pouvoir réaliser les tâches qui lui sont confiées.
  • AMOE (Assistance à Maîtrise d’œuvre) : L’Assistance à Maîtrise d’Œuvre est là pour aider le Maître d’Œuvre dans l’accomplissement de ses nombreuses missions. Pour certains projets, notamment dans l’informatique, il existe même des consultants dédiés AMOE (terme fortement utilisé dans le Conseil). Ce sont des intervenants externes à l’entreprise qui viennent renforcer l’équipe projet en rajoutant de la compétence sur le projet selon les objectifs QCD (qualité, coûts et délais) fixés par le cahier des charges.
  • MOA (Maîtrise d'ouvrage) : Le MOA représente le prescripteur du projet. Le MOA est responsable de la partie fonctionnelle du projet SAP. Il est chargé de définir les besoins métier de l'entreprise et de veiller à ce que la solution SAP mise en place réponde à ces besoins. Le MOA est donc chargé de la définition des processus métier, des spécifications fonctionnelles et de la validation des résultats du projet.
  • AMOA (Assistance à Maîtrise d'Ouvrage) : L'AMOA est un acteur qui assiste le MOA dans la mise en œuvre du projet. L'AMOA peut être interne ou externe à l'entreprise. Il a pour rôle d'accompagner le MOA dans toutes les étapes du projet SAP, de l'expression des besoins métier à la mise en place de la solution SAP. L'AMOA doit être capable de communiquer efficacement avec le MOA et les MOE / AMOE pour garantir une bonne coordination entre les différents acteurs du projet.
MOE et MOA une collaboration indispensable pour mener à bien un projet SAP
MOE et MOA une collaboration indispensable pour mener à bien un projet SAP

Les rôles du MOA et de l’AMOA peuvent être regroupés d’une part pour définir l’entité qui est responsable de la définition du besoin, les rôles du MOE et de l’AMOE, quant à eux, définissent l’entité qui réalise le besoin exprimé.

Analyse du périmètre d'action : comment MOE et MOA agissent dans les projets ERP

  • MOE: Lorsqu’on parle de MOE , on peut désigner aussi bien la fonction (la Maîtrise d’Œuvre) que la personne (le Maître d’Œuvre). Arrêtons-nous un instant sur le MOE en tant que personne. Il est une personne physique ou morale : Chef de projet, Architecte solution, Consultant, Développeur, etc. C’est lui qui dispose des compétences techniques nécessaires à la conception, au chiffrage, à la réalisation et au pilotage d’un projet donné.
    Le Maître d’Œuvre est l’interlocuteur privilégié durant toute la durée du projet. En tant que gestionnaire et organisateur du projet, le MOE est le garant de la bonne exécution des tâches demandées par le MOA. Il est chargé de la mise en place technique de la solution SAP.
    Il doit être capable de concevoir une architecture SAP adaptée aux besoins de l'entreprise, de réaliser les développements spécifiques, de configurer les modules SAP et de déployer la solution SAP dans l'ensemble du système d'information de l'entreprise. Le MOE doit travailler en étroite collaboration avec le MOA pour garantir que la solution SAP mise en place répond aux besoins de l'entreprise. On peut assimiler le MOE à l’intégrateur de la solution sur le projet.
  • AMOE : L’Assistance à Maîtrise d’Œuvre est là pour aider le Maître d’Œuvre dans l’accomplissement de ses nombreuses missions. Pour certains projets, notamment dans l’informatique, ce sont des intervenants externes à l’entreprise qui viennent renforcer l’équipe projet sur des sujets nécessitant une compétence particulière. On peut associer l’AMOE à une entité qui accompagne l’intégrateur sur des sujets précis.

  • MOA : Le MOA est responsable de la partie fonctionnelle du projet SAP. Il doit travailler en étroite collaboration avec le MOE pour s'assurer que la solution SAP mise en place répond aux besoins métier de l'entreprise. Le MOA doit être capable de définir les processus métier de l'entreprise, de rédiger les spécifications fonctionnelles et de valider les résultats du projet. Le MOA doit également coordonner l'ensemble des acteurs du projet SAP et veiller à la bonne communication entre eux. Généralement, le MOA définit le donneur d’ordre du besoin, soit le client lui-même.
  • AMOA : L'AMOA a pour rôle d'assister le MOA dans la mise en place du projet SAP. Il doit être capable de comprendre les besoins métier de l'entreprise et de les traduire en spécifications fonctionnelles compréhensibles par le MOE.
Les périmètres d'actions entre AMOA et MOA
Les périmètres d'actions entre AMOA et MOA

L’AMOA intervient lorsque le MOA estime ne pas avoir les compétences ou le temps pour modéliser les besoins du projet de façon claire et précise et les transmettre au MOE. L’AMOA est généralement représentée par un ou plusieurs consultants qui va assister le MOA dans la définition et la description du besoin.

Dynamique de collaboration : interactions entre MOE/AMOE et MOA/AMOA

Les interactions entre le MOE et le MOA sont cruciales dans la réussite d'un projet SAP. En effet, ces deux acteurs sont complémentaires et doivent travailler en étroite collaboration pour s'assurer que la solution SAP mise en place répond aux besoins métier de l'entreprise. Dans les plus petits projets, cette relation représente directement la relation entre le client (le MOA) et l’intégrateur (le MOE).

Le MOA, c’est-à-dire le client, est intrinsèquement responsable de l’identification et de la description de ses besoins métier. Il doit expliciter les processus métier et ses souhaits de fonctionnement au MOE, autrement dit l’intégrateur qui se charge de la mise en place technique de la solution SAP. Le MOE doit concevoir une architecture SAP adaptée aux besoins de l'entreprise, réaliser les développements spécifiques, configurer les modules SAP et déployer la solution SAP pour l'ensemble des fonctionnalités et des besoins exprimés par le MOA.

Pour que le projet SAP soit un succès, il est primordial que le client et l’intégrateur (le MOA et le MOE) travaillent en étroite collaboration dès le début du projet. Le MOA se doit d’expliquer le plus clairement possible les besoins métier et la culture de l’entreprise au MOE, qui doit alors concevoir une solution SAP adaptée à ces besoins. Dans l’autre sens, il est indispensable que le MOE transmette au MOA les limitations techniques et la « philosophie » de SAP, afin que le MOA puisse faire converger ces désidératas vers une solution fonctionnelle la plus standard.

Pendant les différentes phases d’un projet, le MOA doit valider les livrables réalisés par le MOE (document de conception, paramétrage de la solution, développements spécifiques) et s'assurer qu'ils répondent bien aux besoins métiers exprimés.

En somme, l'interaction entre les couples MOE/AMOE (intégrateur) et  MOA/ AMOA (client + cabinet de conseil qui l’accompagne éventuellement) est cruciale dans la réussite d'un projet SAP. Les deux acteurs doivent travailler en étroite collaboration pour s'assurer que la solution SAP mise en place répond aux besoins métier de l'entreprise. Une bonne communication entre le MOE et le MOA est donc essentielle pour garantir la réussite du projet.

Assurer la qualité dans les projets ERP : le rôle clé du Plan Qualité Projet

Le PQP (Plan Qualité Projet) a pour objectif la définition et le suivi des dispositions à prendre pour un projet afin d’en assurer la qualité et d’atteindre les résultats attendus.

À cet effet, le PQP fixe les droits et les responsabilités de chaque partie prenante en vue d’assurer l’atteinte de cet objectif. Ainsi sont déterminés d’un commun accord :

  • L’organisation globale du projet quant aux structures à mettre en place ;
  • Le Plan de développement détaillé ;
  • Le Plan de gestion du projet ;
  • La répartition des responsabilités entre les organismes dans la structure,
  • le Plan de développement et le Plan de gestion du projet ;
  • Les limites du projet.

Dans la relation entre le MOE et le MOA, le PQP est un outil fondamental pour définir les critères de qualité qui devront être respectés par le MOE lors de la réalisation du projet SAP (Paramétrage, Développements spécifiques, cohérence de l’ensemble). Le PQP est généralement initié par le MOA ou l’AMOA, qui définit les critères de qualité à respecter en fonction des besoins métier de l'entreprise.

Le PQP (Plan Qualité Projet) définit les méthodes et les outils à utiliser pour garantir la qualité des livrables
Le PQP (Plan Qualité Projet) définit les méthodes et les outils à utiliser pour garantir la qualité des livrables

Le PQP définit les méthodes et les outils à utiliser pour garantir la qualité des livrables, ainsi que les procédures à suivre pour effectuer les tests et la validation. Le MOE est responsable de suivre les directives du PQP et de fournir des livrables conformes aux critères de qualité établis.

Le PQP peut contenir des exigences de qualité pour les aspects suivants :

  • La documentation : Le PQP peut spécifier les types de documents à produire, la liste des documents et la responsabilité associée (décrite dans le chapitre suivant), leur contenu et leur format. Le MOE doit s'assurer que la documentation produite est complète, claire et conforme aux exigences du PQP.
  • Le code ou le paramétrage : Le PQP peut spécifier les normes de codage à respecter, les formats de paramétrages ou de nommage des Ordres de Transports (Regroupements de modifications dans SAP) et les tests unitaires à effectuer. Le MOE doit s'assurer que la solution mise en place est cohérente, maintenable et conforme aux normes établies.
  • Les tests : Le PQP peut définir les types de tests à effectuer, les critères d'acceptation et les procédures à suivre pour effectuer les tests. Le MOA doit s'assurer que les tests sont réalisés conformément aux exigences du PQP et permettent la validation de la solution mise en œuvre par le MOE de façon objective.

Outil de suivi et de gestion, le PQP est employé tout au long du projet. C’est un document évolutif qui est destiné à être constamment modifié en fonction des circonstances. De nouvelles données y sont intégrées selon une procédure d’actions correctrices, elles-mêmes définies dans ce document. Au terme du projet, le PQP modifié et annoté constituera l’un des documents de résultats du projet.

Optimiser la gestion de projet ERP avec la méthode RACI

Le RACI est un acronyme qui signifie Responsable, Accountable, Consulted, Informed (en français, Responsable, Compte-rendu, Consulté, Informé). C'est une méthode de gestion de projet utilisée pour définir les rôles et les responsabilités de chaque personne impliquée dans un projet. Le RACI permet de clarifier qui fait quoi, qui prend les décisions, qui est consulté et qui est informé.

Le RACI est souvent représenté sous forme de matrice qui croise les activités ou les tâches du projet avec les personnes impliquées. Les colonnes de la matrice sont : Responsable, Accountable, Consulté et Informé. Les lignes représentent les activités ou les tâches à accomplir. Chaque personne impliquée dans le projet est ensuite affectée à une ou plusieurs des quatre catégories RACI pour chaque activité ou tâche.

La méthode RACI utilisée pour définir les rôles et les responsabilités de chaque personne impliquée dans un projet.
La méthode RACI utilisée pour définir les rôles et les responsabilités de chaque personne impliquée dans un projet.

Voici ce que signifie chaque lettre de l'acronyme RACI :

  • Responsable (R) : la personne qui est responsable de la réalisation de l'activité ou de la tâche. C'est la personne qui effectue le travail et prend les décisions nécessaires pour mener à bien la tâche.
  • Accountable (A) : la personne qui est responsable de la tâche dans son ensemble. C'est la personne qui a la charge de s'assurer que la tâche est réalisée dans les temps, dans les budgets et selon les spécifications définies.
  • Consulted (C) : les personnes qui doivent être consultées pour fournir des informations, des conseils ou un soutien pour la réalisation de la tâche.
  • Informed (I) : les personnes qui doivent être informées des résultats de la tâche une fois celle-ci terminée.

L'utilisation d'une matrice RACI aide à clarifier les rôles et les responsabilités de chaque entité impliquée dans un projet. Elle permet de réduire les malentendus et les erreurs de communication qui peuvent survenir lorsqu'il y a confusion sur les rôles et les responsabilités.

Le RACI peut également aider à améliorer l'efficacité du projet en s'assurant que chaque personne est assignée à la bonne tâche en fonction de ses compétences et de son expertise et de son positionnement. Cette méthode est fréquemment utilisée pour définir les rôles de chacun, notamment pour tous les livrables décrits dans un PQP.

Synthèse et perspectives : tirer le meilleur des rôles de MOE et MOA dans l'ERP

La bonne conduite d’un projet ERP s’appuie sur la définition claire et précise des rôles de chacun lors des différentes phases qui le compose. La relation entre les (A)MOA et (A)MOE est un critère essentiel de réussite.

La définition et les règles associée à cette relation peuvent être décrite dans un PQP pour bien définir et expliciter les rôles et responsabilités de chaque acteur tout au long du projet.

Chez Hargos nous avons la capacité et l’expertise pour accompagner tous les projets en tant que MOE et AMOE, c’est notre métier. Nous avons aussi les compétences pour accompagner les entreprises nécessitant une aide pour leur maitrise d’ouvrage, c’est-à-dire d’endosser le rôle d’AMOA sur un projet.

Pour bénéficier de notre expertise en MOE et AMOA et assurer le succès de vos projets ERP, contactez Hargos dès aujourd'hui.

Notre équipe est prête à vous accompagner à chaque étape pour une gestion de projet optimale et sur mesure.


Illustration ERP SAP S/4 HANA

QM de SAP S/4 HANA intégrez la qualité dans vos process

Le module QM permet aux entreprises de gérer tous les aspects de la qualité dans leur ERP. Il permet d’avoir la maîtrise sur les processus liés à l'assurance qualité depuis la gestion des défauts et des non-conformités jusqu’à la traçabilité.

Lire la suite